• Lavilledieu (Ardèche)

    L’empreinte de l’homme y est marquée dès la préhistoire par de nombreux dolmens. Un camp Gallo-romain, dit « Camp de César » marque l’occupation de la région par les romains. Dès le Vième siècle, l ‘église de Saint-Martin est créée à Bayssac. Il n’en reste que quelques matériaux réemployés, une pierre significative a été découverte aux confins de la commune.

    Lavilledieu (Ardèche)

     SITUATION   POUR NE PAS VOUS PERDRE    LA LÉGENDE DE LA TOUR BRISSON 

    Situation nationale

    Situation locale

     

    OFFICE DU TOURISME DU PAYS D'AUBENAS
    4, boulevard Gambetta
     07204 AUBENAS
    Tél. +33 04 75 89 02 03
    SITE WEB

    HÔTEL DE VILLE
    66 Le Barry

    07170 Lavilledieu
    Tél. +33 (0)4.75.94.81.03
    SITE WEB

     

      Voici la légende de la Tour de Brison telle que vous pouvez la lire sur la tablette au pied de la stèle située à Sanilhac sur la route menant à Rocles." Le Sire de Brison, combattant aux croisades, apprend que sa femme va épouser un autre seigneur. Il fait un pacte avec le Diable qui le transporte en une nuit de Palestine en Vivarais, juste à temps pour empêcher le mariage. Brison se bat avec son rival et tous deux meurent, mais Brison a le temps de se réconcilier avec Dieu et manque ainsi de parole à Lucifer qui, de dépit, emporte une pierre de la tour et vient toutes les années, le même jour, à la même heure, en emporter une autre. La légende prétend que lorsque la dernière pierre aura disparu, ce sera la fin du monde."


    Le bourg de Lavilledieu


    LE TOURISME A LAVILLEDIEU

    UN AVANT GOÛT DU PATRIMOINE

    La mairiePartant d’Aubenas pour aller à Lavilledieu, on traverse l’Ardèche à Saint-Didier-sous-Aubenas. À la sortie du pont, on gravit par une côte en virage, la côte de Ville, le bord occidental du plateau des Gras. L’élargissement de la route nationale 102 a dégagé la succession des bancs de marne et de calcaire qui retracent une partie de l’histoire sédimentaire de l’Ardèche. En guère plus d’un kilomètre et en s’élevant de moins de deux cents mètres, on parcourt les trente millions d’années que compte le Jurassique supérieur.
    Arrivé sur ce plateau calcaire à la végétation rare, après quelques kilomètres, le clocher élevé de Lavilledieu, entouré des maisons du vieux village, surgit brusquement.

     

    LE PRIEURE DE LAVILLEDIEU

    Le prieuréLa région est habitée depuis des temps très anciens, mais cet habitat ne s’est développé qu’à l’époque galloromaine ; Lussas et Baissac désignent les lieux où étaient implantées des villæ, riches domaines ruraux. Au ve siècle, l’église Saint-Martin est signalée dans la charta vetus, mais ce n’est qu’au xie siècle que l’abbaye Saint-André-le-Haut de Vienne décide d’installer un prieuré de bénédictines. L’acte de fondation est signé par Bertrand de Voguë en 1020. Jusqu’au milieu du XIVe siècle, le prieuré qui reçoit de nombreux dons est extrêmement florissant, mais avec la guerre de Cent Ans la situation devient catastrophique, un acte de 1378, (voir Revue du Vivarais N°691) fait état de la triste situation où se trouve la région : « depuis 16 à 18 années que les Anglais ou Ennemis du Royaume ont ...

    Ce village se trouve à proximité d'Aubenas en Ardèche.

    La Commune de Lavilledieu se situe à 637 kilomètres de Paris, à 178 kilomètres de Lyon, à 77 kilomètres de Valence, à 31 kilomètres de Montélimar, à 100 kilomètres du Puy-en-Velay et à 10 kilomètres d'Aubenas. Lavilledieu est située dans le Canton de Villeneuve-de-Berg. Proche de la vallée du Rhône, c'est une des nombreuses localités traversées par la route nationale 102, axe routier au trafic important qui relie Montélimar au Puy-en-Velay. Lavilledieu possède une zone d'activités nommée « Les Persèdes », qui regroupe de nombreuses entreprises.

    Un clic pour voir l'album photos

     
     
     
    Pin It

    32 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires