• Mauperthuis, parcours des Mousquetaires (77)Mauperthuis, lorsqu'une simple petite randonnée de 5 km se transforme en marche de rêve...
    C'est ce qu'a donné comme impression cette charmante balade des "Mousquetaires" située sur la commune de Mauperthuis.
    Paysages enchanteurs, moulins pittoresques et sous-bois magnifiques se sont joints, pour notre bonheur, au soleil qui brillait ce matin là !
    Une très belle promenade qui nous a permis de goûter aux joies de cette nature si généreuse.
    Vous vous rendrez mieux compte en parcourant l'album des photos.
    Bonne balade ...

     SITUATION   QUELQUES RENSEIGNEMENTS    LE PARC DE MONTESQUIOU

    Situation nationale

    Situation locale

     

    OFFICE DE TOURISME DE COULOMMIERS
    7, rue du Général de Gaulle, 
    77120 COULOMMIERS 
    Tél : +33 (0)164038809 
    Site : http://www.coulommiers.fr/

     MAIRIE DE MAUPERTHUIS
    Rue du Parc
    77120 MAUPERTHUIS
    Tel. 01 64 03 16 27
    Fax. 01 64 20 78 97
    Mèl. mairie.mauperthuis@wanadoo.fr
    Site : www.cc-trois-rivieres.fr

     

    Le domaine des Montesquiou, pas même cité par Osvald Siren ou Mme Delorme, est totalement ignoré des guides, alors qu'il compte parmi les grands parcs. Le Rouge l'a décrit dans son 12ème cahier.

    Les Montesquiou-Fezensac sont une de ces familles illustres de la vieille noblesse, grands serviteurs du pouvoir royal mais pas reliées à la dynastie régnante. Mauperthuis était leur résidence de campagne au voisinage de la cour. Le domaine s'étend sur le coteau descendant du plateau jusqu'à la petite rivière l'Aubetin, à la sortie sud du village. Il est divisé en trois parties, dont deux principales, séparées par la route conduisant de Coulommiers à Rozoy. Le marquis Anne-Pierre de Montesquiou-Fezensac (1739-1798) fit aménager un parc à fabriques de 1775 à 1780, comprenant à la fois des fabriques aménagées en parcours maçonnique initiatique 

    La fontaine de Mauperthuis

    Ces années qui nous séparent !

    Ci-dessous trois photos que j'ai prises au moment de la randonnée que nous avons faite et trois cartes postales anciennes pour les mêmes lieux, comparez !


    La pyramide 
    en 2007

    La fontaine 
    en 2007

    Château des Coteaux en 2007

    La pyramide 
    vers 1900

    La fontaine 
    vers 1900

    Château des Côteaux vers 1900

    Quelques mots d'histoire

    Depuis le paléolithique, les hommes ont laissé des traces dans lesMauperthuis, parcours des Mousquetaires (77) proches environs du village, sans qu'aucun site ou aucune source ne permette de connaître la date exacte de l'origine du village. Le village existe en 1195, date à laquelle il est mentionné dans une carte sous le nom de Malpertus. Mauperthuis est rattaché à la paroisse de Saints jusqu'à la fin du 12e siècle. La seigneurie de Mauperthuis entre dans lesMauperthuis, parcours des Mousquetaires (77) biens d'henri de Saint Périer en 1475. Au XVIe siècle, Françoise de Saint-Périer apporte en dot les terres de Mauperthuis à Charles de Melun. Il les lègue à son fils, louis de Melun qui meurt sans descendant en 1721. En 1729, sa veuve choisit pour légataire le comte de Montesquiou d'Artagnan, brigadier des armées du roi. Son frère hérite de la séigneurie et la transmet à son tour à son fils, Anne-Pierre, marquis de Montesuiou Fezensac. Ce dernier modifie profondément le village par une série de constructions réalisées par les architectes Brongniart (créateur du palais de la Bourse) et Ledoux. Ces édifices sont retirés à la famille du marquis sous la Révolution. Ils laissent néanmoins une profonde emprunte dans ce petit village. Théophile Gautier les décrit dans "Mademoiselle de Maupin". En 1766, 47 feux sont dénombrés dans le village. 

    Clic

     

    Un clic pour voir l'album photos

     

     

     

     
     
    Partager via Gmail Pin It

    62 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires