• La rivière LA VENDEELa ville de Fontenay-le-Comte est couronnée du label prestigieux « Ville et Pays d’Art et d’Histoire ». Elle figure parmi « Les Plus Beaux Détours de France ». Berceau de l’Humanisme, François 1er l’avait surnommée « Fontaine jaillissante des beaux esprits ».

    Au 16e siècle, Fontenay-le-Comte vit une époque florissante avec la construction des plus beaux édifices de la ville. Elle compte un grand nombre de demeures et d’hôtels particuliers Renaissance : la Maison Billaud, l’hôtel de la Sénéchaussée, l’hôtel Grimouard, ou encore la maison Beaux-Esprits …

    Autour de la place Belliard, vous serez émerveillés par les maisons à arcades qui rappellent la splendeur de la ville à l’époque de François 1er.

     SITUATION   RENSEIGNEMENTS DIVERS    MÉLUSINE

    Situation nationale

    Situation locale

     

     OFFICE DE TOURISME
    Place de Verdun
    85200 Fontenay-le-Comte
    Tél. 02 51 69 44 99
    SITE WEB

    HÔTEL DE VILLE
    4 Quai Victor Hugo
    85200 Fontenay-le-Comte
    Tél. 02 51 53 41 41
    SITE WEB



      Le sortilège de Mélusine

    La fée Pressine, mère de Mélusine jeta un sort à ses trois filles pour avoir offensé leur père, Elinas, roi d’Albanie. Elle attribua à Mélusine la malédiction suivante : chaque samedi, ses longues jambes se revêtiront d’écailles et prendront l’aspect d’une queue de serpent. Si on la surprenait dans cet état, jamais plus elle ne reprendrait forme humaine. Pour contrer le maléfice, l’homme qu’elle épousera ne devra point chercher à la voir ce jour-là.

    Raimondin rencontre Mélusine

    Un beau jour, Raimondin part avec son oncle, le comte de Poitiers, à la chasse au sanglier. La poursuite de l’animal se termine mal : le neveu tue accidentellement son oncle lors de la mise à mort de la bête. Envahi par un profond chagrin, il erre à l’aventure à travers la forêt de Coulombiers.

    Au détour d’un chemin, il aperçoit trois jeunes filles dans une clairière. Mélusine lui sourit et vient ...


    L'église de Fontenay-le-Comte

    INTRODUCTION HISTORIQUE
    Les origines de Fontenay-le-Comte remontent à la préhistoire.
    Le premier village pourrait se situer vers les Horts. C’est celui des Pictons qui construisent des habitations, défrichent et cultivent la plaine, se nourrissent du gibier de la forêt toute proche de Mervent et des poissons du golfe puisque la mer vient jusqu’à Fontenay qui est un port important sur l’océan. Sur les coteaux de St Médard et du Gros Noyer, des tours sont élevées sur lesquelles on fera des feux pour guider les bateaux entrant dans le port !
    Peu à peu la mer se retirera et laissera un lit large permettant une navigation importante sur ce qui sera la Vendée.

    ÉGLISE NOTRE-DAME
    Eglise Notre-Dame
    Construite au 15e siècle (1423 : début de la reconstruction), époque où la ville est prospère, elle est édifiée à l’emplacement d’une ancienne église romane (11e) dont seule la crypte subsiste.

    ♦ Au cours du 16e siècle des embellissements sont apportés:
    Au maître maçon Liénard de la Réau est confiée la construction de la chapelle dite des Brisson : merveille de la Renaissance avec ...

     

     

     



    FRANCOIS VIÈTE (1540-1603)
    Magistrat né à Fontenay-le-Comte, conseiller et Maître des Requêtes du Roi de France, Viète était un mathématicien amateur.

    On lui doit cependant une invention capitale : le calcul littéral qu'il expose dans un bref ouvrage, " Introduction à l'Art Analytique ou Algèbre Nouvelle" , imprimé à Tours en 1591. La nouveauté, c'est que c'est un calcul sur les grandeurs en général désignées par des lettres : voyelles majuscules A, E, I, O, U, Y pour les grandeurs inconnues, consonnes majuscules B, C, D... pour les grandeurs connues. Viète, à travers ses écrits et ses exploits,  montre la puissance de son Algèbre nouvelle à laquelle il assigne pour but de résoudre tous les problèmes. Ce calcul littéral, repris et amélioré par Descartes, va permettre un développement fulgurant.

     

     

    LE PARC-JARDIN DE LA MAIRIE
    Le jardin public de l'hôtel de ville de Fontenay-le-Comte d'une surface d'environ 5 hectares , se situe au cœur de la ville sur la rive droite de la Vendée , c'est un jardin paysager à l'anglaise typique du milieu du 19eme siècle si cher à Napoléon III.

    À cet époque c'était le jardin de l'Hôtel Chabot de Pèchebrun construit en 1864 qui accueille l'hôtel de ville depuis 1895 aménagé par l' architecte fontenaisien Abel Filuzeau. Un jardin non géométrique qui privilégie l'irrégularité avec des lignes courbes, des effets naturels, des allées et des cours d'eau sinueux, un bassin, une rocaille...


    Une jolie vidéo sur Fontenay le Comte. Cette ville possède un patrimoine exceptionnel que vous découvrirez tout au long de la visite.

     

     

     



    Aux portes du marais poitevin, à l'orée du plus important massif forestier de Vendée et au cœur d'une vaste plaine, Fontenay le Comte, riche d'un patrimoine exceptionnel, séduit de plus en plus de touristes et d'excursionnistes.

      Un clic pour voir l'album photos
    Dans un contexte dans lequel le tourisme est devenu une composante du développement économique, la communauté de communes du pays de Fontenay le Comte va lancer dans les prochaines semaines la construction d'un nouvel office de tourisme 


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     
    Partager via Gmail Pin It

    35 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires