• Cet article est dédié à tous ceux qui ont travaillé durement dans les mines de charbon.
    Certains d'entre vous vont peut-être se reconnaître.

    C’est en juin 1856 qu’est extrait le premier bloc de charbon de Petite-Rosselle, au puits Saint-Charles situé à deux kilomètres de ce qui deviendra le « siège Wendel », puis le Parc Explor Wendel.

    Plusieurs puits seront ensuite foncés de 1862 à 1889 : Wendel 1, Wendel 2, Vuillemin 1 et Vuillemin 2 (dont le chevalement est encore visible à l’entrée du site). Le puits Wendel 3 est foncé en 1952, et équipé, en 1958, du lavoir 3, à la pointe de la modernité.

    Après 1960, la récession charbonnière s’installe en France, l’exploitation et les investissements se poursuivent jusqu’en 1986, date à laquelle le siège cesse son activité.

     SITUATION   QUELQUES RENSEIGNEMENTS UTILES    A PROPOS DE LA MINE

    Situation nationale

     Situation locale

     

    OFFICE DE TOURISME DE FORBACH
     Château Barrabino
    Avenue Saint-Rémy
    57600 Forbach 
    Tél. 03 87 85 02 43
    SITE WEB

    MAIRIE DE PETITE ROSSELLE
    18 Rue de l'Église
    57540 Petite-Rosselle
    Tél.  03 87 85 27 10
    SITE WEB

     

       Le Parc Explor Wendel est situé sur un ancien site d'exploitation du charbon, en activité de 1866 à 1986. Il rend hommage à toutes les "gueules noires" qui ont participé à l'essor économique et social de la région.

    Sur un terrain d'une centaine d'hectares de cet ancien site minier encore complet, le visiteur peut découvrir l'environnement réel des mineurs, avec les quatre chevalements du Carreau, deux lavoirs à charbon, deux bassins de décantation, et aussi un terril, une carrière et dix kilomètres de voies ferrées. Les guides sont le plus souvent d'anciens mineurs bénévoles.
    Outre la visite guidée, le service éducatif propose des ateliers pédagogiques (voir Activités réalisables).

    La mine Wendel présente des galeries d'exposition et permet de découvrir le monde souterrain des mineurs grâce à une reconstitution en surface de trois chantiers miniers souterrains :

    - en "plateures" par des galeries horizontales, pour exploiter les veines horizontales.
    - en "dressant" pour l'exploitation des veines verticales
    - en "semi-dressant" dans le cas de veines inclinées.

    Le carreau Wendel

    Un petit mot, mon impression

    La première chose à faire, lorsque vous entrez de le bâtiment de réception c'est d'aller visiter le musée de la vie de tous les jours des mineurs.

    Vous y découvrirez des photos, des appareils de mesure, les équipements de mineur accrochés à leurs systèmes (l'ensemble est appelé "salle des pendus"), les douches, etc.

    Cette première visite vous imprègne pour la suite de la visite qui se passera sous terre. Nous y accédons par l'intermédiaire d'un ascenseur (appelé aussi "la cage")... Cette fois ci, vous êtes parti pour le voyage souterrain sur les traces des anciens mineurs de fond ? Une drôle d'impression en montant dans cette cage.

    La visite souterraine sera en grande partie illustrée par des photos situées dans l'album. Il est difficile de décrire sans connaissance l'ensemble de ce que nous voyons. Par contre une légère angoisse nous prend. Difficile à expliquer, mais je pense que nous serons, pour quelque temps, devenus des mineurs, nous marcherons sur leurs traces.

    Expérience à éviter si vous êtes claustrophobes !



    Un clic pour voir l'album photos

     

     Musée les mineurs de Wendel

    Dans une présentation moderne et attractive sur 1800 m2, plus de 160 objets et maquettes, 25 documents audiovisuels ainsi que d'innombrables photos et documents vous plongeront dans l'histoire du charbon en Lorraine, la vie quotidienne du mineur et de sa famille, les politiques sociales des compagnies minières tout en mettant en lumière quelques métiers particuliers. Grâce à des témoignages authentiques sous forme de bornes sonores, le public partagera le quotidien des mineurs dans le hall du mineur, la salle des pendus, les bains-douches,.. Des panneaux de visite extérieurs permettent aux visiteurs de comprendre l'histoire, l'utilisation et la fonction des bâtiments situés sur le carreau de mine. Le Musée est ouvert du mardi au dimanche de 9 H à 18 H.

    Mine de la Petite Rosselle

    Les "gueules noires" font revivre leur mine

    En Moselle, pour entretenir le souvenir de la mine, d'anciens mineurs sont devenus acteurs: dans la pièce «Gueules noires, le peuple fier» présentée sur l'ancien carreau Wendel à Petite-Rosselle, ils jouent leur propre rôle.

    Raide dans son bleu de travail, les yeux perdus dans le vide sous son casque et sa lampe frontale, Denis Carmagnani, 50 ans, est déjà sur scène lorsque quelques 2000 spectateurs prennent place dans les gradins.

    «Je ne suis plus Denis là, je suis déjà Alphonse!» glisse-t-il. Alphonse, c'est son personnage dans la pièce. «Un meneur, une grande gueule» explique-t-il. Un peu comme lui-même, du temps où il travaillait à la mine en tant que cheminot.

    «Un mineur reste un mineur à vie», selon Armand Schluter, un autre comédien amateur de 54 ans et ancienne «gueule noire». La pièce lui rappelle de nombreux souvenirs, d'autant plus qu'elle se déroule en plein air au pied de son ancien puits, le Wendel 2, dont on distingue encore l'imposant chevalement, illuminé dans la nuit pour l'occasion.

     

     
     
    Partager via Gmail Blogmarks Pin It

    50 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires