• Le Marais poitevin en barque

    Qui n’a jamais entendu parler de la Venise Verte ? Situé au sud de Fontenay-le-Comte, le marais mouillé est sans nul doute la partie la plus fréquentée du Marais poitevin. Avec ses multiples canaux formant des voies d’eau couvertes de lentilles vertes, au milieu de frênes et peupliers, le marais mouillé offre une escapade aussi romantique que dépaysante.

    Laissez-vous conduire par un guide-batelier le temps d’une promenade en barque sur les conches du marais mouillé. Il vous dévoilera comment manier la pigouille pour mettre le feu à l’eau … tout un art !

    La barque est la meilleure façon d’apprécier et de découvrir les paysages verdoyants de la Venise Verte. Le silence et l’ambiance mystérieuse qui se dégagent du marais ne vous laisseront pas indifférents. Si vous souhaitez être autonomes, n’hésitez pas à louer une barque pour visiter en famille le Marais poitevin.

     

    Situation locale du marais poitevin

    Situation nationale


    Office de Tourisme Sud-Vendée Marais Poitevin

    2 Rue du Dr Daroux
    85420 Maillezais
    Tél. 02 51 87 23 01
    SITE WEB

     

    La légende du Soldat et du Dragon de Niort

    Il est décrit comme un énorme serpent ailé amphibie sévissant aussi bien dans le marais proche et la Sèvre Niortaise que sur la terre ferme. La légende raconte qu’il fut tué par Jacques Allonneau, un soldat déserteur, à qui on promit la grâce s’il parvenait à anéantir le monstre qui désolait tout le pays. Ce courageux militaire parvint à blesser mortellement la Serpe en lui enfonçant son glaive dans la gorge. Croyant la bête morte, il ôta le casque de verre qui le protégeait du venin, ce qui entraîna sa perte, car le dragon l’empoisonna dans un dernier souffle. Ainsi, ils périrent ensemble. La légende fait écho aux dragonnades, nom donné aux persécutions dirigées au XVIIème siècle, sous Louis XIV, contre les communautés protestantes. En effet, ce sont les Dragons, corps d'armée du roi, qui étaient chargés de convertir par la force les huguenots.
    En 1992, cette légende locale est illustrée par l'installation de quatre dragons en bronze rue Amable Ricard. En 2011, ils sont déboulonnés pour permettre les travaux de piétonisation de la rue. Afin de matérialiser les entrées du centre-ville, deux têtes sont transférées en 2012 en haut de la rue Ricard et les deux autres rue du Temple.

    La légende de Gargantua ou la naissance du Marais Poitevin

    Il advint que Gargantua, venant de La Rochelle, et se dirigeant vers Niort, à la suite d’une beuverie prolongée...


    Un aperçu du marais poitevin à l'Ile d'Elle

    Un peu d'histoire

    Situé sur le littoral atlantique entre La Rochelle au sud et Luçon au nord, le marais poitevin est le plus grand marais anthropisé de l’Ouest. Son territoire s’étend pour sa plus grande partie en Vendée, puis en Charente maritime et Deux Sèvres.

    Il y a deux millions d’années, à la fin du tertiaire, l’espace actuel du marais poitevin est occupé par une plaine jurassique de faible altitude, constituée de marnes, de roches tendres, mêlant argile et calcaire. Cette plaine offre peu de résistance quand la mer tente d’y pénétrer durant les variations de température du quaternaire.

    Au cours de cette période, les glaciations permettront de tracer de puissants fleuves et les fontes des glaciers font remonter le niveau de la mer.

    Il y a 8000 ans la fonte des calottes glaciaires entraîne une ultime remontée des eaux, c’est la transgression flandrienne.

    Un golfe marin occupe l’espace actuel du marais poitevin. Les eaux ont néanmoins rencontré des zones calcaires plus solides qui dessinent une ligne de petites îles, d’ouest en est, ou des falaises en bordure de rivage.

    Progressivement les courants apportent de fines particules qui vont, en se déposant, créer le bri ou argile à scrobiculaires, car il renferme des coquilles de « scrobicularia plana ». Ces dépôts se poursuivent et contribuent à la lente fermeture de la baie de l’aiguillon.

     UNE VIDÉO TRÈS INTÉRESSANTE (Mettre le son)

     

     
    La Venise verte et son histoire

    Le Marais Poitevin

    Le Marais Poitevin est la deuxième zone humide de France, classé « Parc naturel Régional ».

    Ce territoire situé au carrefour de la Vendée, de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres, s’étend sur près de 100 000 hectares entre Niort et la Baie de l’Aiguillon.

    Le Marais Poitevin est composé de deux zones tout à fait différentes, le marais desséché et le marais mouillé.

    Le Marais desséché

    Le marais desséché, la demeure du héron cendré

    Le camping l’île Cariot se situe au cœur du marais desséché.
    Vous y découvrirez une mosaïque de prairies et de cultures, des canaux rectilignes bordés de nombreuses variétés d’oiseaux. La faune et la flore sont riches dans le marais. Ce dernier constitue la demeure du héron cendré et de ses congénères.

    Le canoë (mis à votre disposition par le camping) est une manière très agréable de découvrir le Marais Poitevin dans sa partie desséchée.

    Suivez le guide

    Mais pour saisir toutes les subtilités de cet exceptionnel patrimoine naturel qui cache bien des secrets, ne vous privez pas de l’assistance d’un guide-batelier, qui en plus de ramer et de diriger le bateau, partagera ses connaissances de la région avec vous. Le moment fort de cette promenade dans le Marais poitevin en barque avec guide et le feu sur l’eau.Il s’agit d’un phénomène naturel où des flammes jaillissent de l’eau, que le guide se fera un plaisir de vous faire vivre en totale sécurité. On ne vous en dévoile pas plus pour ne pas gâcher la surprise, mais c’est réellement quelque chose à voir !

    Un clic pour voir l'album photos

     
     
    Partager via Gmail Pin It

    52 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique