• Les participants à la conception de cet article sont :
    Françoise : photographies - Ptit Randonneur : rédaction article - Jo : correctrice

    Lucey est un petit village du sud est de la France. Le village est situé dans le département de la Savoie en région Rhône-Alpes. Le village de Lucey appartient à l'arrondissement de Chambéry et au canton de Yenne.

    Une petite visite dans un village situé à proximité des montagnes et pas très loin du Rhône. Vous pourrez juger d'après les photos et quelques textes explicatifs de la beauté de la Savoie. Une jolie petite balade au fil de l'eau, et surtout au fil du Rhône !

    LE RHÔNE

    Le Rhône naît des eaux de fonte du glacier du Rhône, à l'extrémité orientale du canton du Valais en Suisse, il porte alors le nom de Rotten jusqu'à Sierre. Le glacier du Rhône est situé à la jonction de deux importants massifs des Alpes : les Alpes uranaises et les Alpes valaisannes. Autour du glacier se trouvent quelques sommets de plus de 3 000 mètres : le Dammastock (3 630 m), le Galenstock (3 586 m) ou le Tieralplistock (3 383 m). En 2007, la langue glaciaire se terminait à une altitude de 2 250 mètres non loin de la route d'accès au col de la Furka. De là, le Rhône coule vers le sud-ouest en passant par Gletsch puis coule dans la vallée de Conches. Dans cette vallée il reçoit différents torrents de montagne tels, sur sa rive gauche, l'Agene, le Milibach et la Minna et, sur sa rive droite, la Minstigerbach et la Wysswasser. Son parcours est d'environ 35 kilomètres jusqu'à Brigue.

    SITUATION DE LA COMMUNE   LES RENSEIGNEMENTS UTILES

    La situation nationale de Lucey

     

    OFFICE DE TOURISME
    1 Chemin du Port
    73170 Yenne
    Tél. 09 66 98 57 66

    HÔTEL DE VILLE
    Chef Lieu
    73170 Lucey
    Tél. 04 79 44 00 01
    E-mail : mairielucey@wanadoo.fr

    La commune n'est pas labellisée "village fleuri'

     Situation locale de Lucey

    La commune de Lucey occupe en partant du nord une île comprise entre le Rhône et la Lône qui vient buter au pied d'une falaise boisée  

      et abrupte du mont Landard, puis la plaine du chef-lieu qui s'arrête au pied de la butte du château et au pied de la falaise soutenant le village de Vraisin.
    Les vignobles occupent les coteaux du long plateau partant de la limite de la commune de Chanaz à Vétrier pour s'arrêter à la limite de la commune de Jongieux vers le village de Vraisin. Le territoire est traversé par le chemin Celte de la première crête du mont Landard devenu voie militaire romaine et par la voie romaine commerciale venant de Yenne pour joindre Seyssel.

    Vue sur la rivière et la montagne aux alentours de Lucey

    L'église de Lucey

    L'ancienne église était depuis le XIIIe siècle la chapelle des seigneurs de Lucey; elle était située hors du châ-teau, elle avait son clocher qui fut dé-truit à la Révolution. Cette église était de dimensions modestes.
    La seconde église fut construite aux frais du Comte Charles Alexandre Benoit de Boigne. Dès 1837 le nouveau clocher à bulbe était terminé. La construction de la nouvelle église sur l'emplacement de 400
    Porte de la chapelle de Boigne (Photo J.M . Ferber)
    l'ancienne était terminée en 1851, ainsi que la chapelle privée de la famille De Boigne. Ces travaux coûtèrent la vie à Claude Vellet, entrepreneur à Yenne.
    La chapelle, de style gothique, est luxueuse pour recevoir les dépouilles des membres de la famille De Boigne.

    Mobilier : Maître-Autel et plaque funéraire en marbre blanc. Sur la plaque funéraire de marbre blanc sont gravés les noms du Comte Charles Alexandre Benoit de Boigne et Césarinne Corinne Vialet de Montbel son épouse ainsi que les noms de 9 de leurs enfants morts jeunes.
    Depuis le début du siècle la chapelle est devenue propriété communale.

    Elle a été quelque peu abandonnée mais cependant des récentes réparations et en particulier la très belle porte sculptée ont été effectuées.

     

    Le château de Lucey

    Le château appar-tenait, en 1296, à Guillaume de Lu-cey, qui, fils de Sicamore de la Forest faisait alors donation du châ-teau à son neveu Jacques de Cheve-lu. Des Chevelu, Lucey passa aux Mareste, par le mariage, à la fin du XVe siècle, de Guillemette de Chevelu avec François de Mareste. On trouve bien que, le 5 avril 1582, Antoine Asinari et Alexandre, son fils, reçoivent l'investiture du château, et de la juridiction de Lucey. Toujours est-il que Lucey, érigé pour les Mareste en baronnie en 1565 et en marquisat, en 1654, demeura dans cette famille jusqu'à la dernière marquise de Lucey qui, héritière de son mari en 1812, laissa ses biens en 1816, au colonel Carron, comte de Grésy. Celui-ci vendait aussitôt Lucey au sieur Cottarel, qui, en 1817, le cédait au général comte de Boigne. M. le comte Ernest de Boigne, ancien député, en est aujourd'hui propriétaire.

    Pour vous mettre en bouche ... 

    Un clic pour ouvrir l'album photos

     
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    63 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique