• Comme j'avais déjà un article sur les via ferrata de commencé j'ai donc reporter les différents autres articles : ceux de la montagne, du midi, de l'Italie et de la Bretagne. Mais n'ayez aucune inquiétude tout viendra rapidement.
    Mon dernier petit périple dans les Alpes du sud et à l'Alpe d'Huez, m'a appris une chose : ce que sont les "via ferrata".

    Créés à l'initiative des communes, ces itinéraires de pleine nature aménagés spécifiquement sont régulièrement entretenus et contrôlés par un organisme spécialisé. Néanmoins, les dangers objectifs liés à la pratique des sports de nature demeurent et les risques de chutes de pierres ou d'orage ne sont pas à exclure. Si  la collectivité s'engage sur la fiabilité de l'équipement mis en place, en revanche, elle n'assure aucune surveillance ni encadrement des usagers. Chaque pratiquant y évolue en autonomie sous sa propre responsabilité. C'est pourquoi il est conseillé, si vous n'êtes un spécialiste de l'activité, de faire appel à un professionnel qui saura vous guider, vous former et vous faire découvrir les joies de la via ferrata en toute sécurité.
    La gestion de ces itinéraires est tantôt assurée directement par la commune, tantôt confiée à un exploitant privé.
    Ci-dessous quelques petites photos pour vous donner un aperçu des obstacles et difficultés qui se présenterons à vous si vous souhaitez vous lancer dans ce type de pratique.



    Il existe deux types de progression :

    LA PROGRESSION INDIVIDUELLE AUTO-ASSURÉE

     
    C'est la pratique la plus répandue même si elle n'est pas la plus sûre. Chaque pratiquant évolue en autonomie, relié au câble de ligne de vie par une double longe équipée d'un dispositif d'absorption d'énergie. 
    LA PROGRESSION EN GROUPE ENCORDÉ

    C'est la pratique la plus sûre vivement recommandée pour les enfants, les débutants et les personnes peu familières de l'activité. Les membres du groupe évoluent simultanément derrière le leader, reliés entre eux par la corde d'assurance passée passée régulièrement dans les points d'assurage disposés tout au long du parcours. La corde offre ainsi une sécurité supplémentaire en cas de chute ou d'erreur de manipulation des longes individuelles.

    Pendant mon séjour à l'Alpe d'Huez et pendant quelques petites randos j'ai eu l'occasion de voir la via ferrata des gorges de Sarennes. Vertigineux, au moins 200 mètres de hauteur, à déconseiller à ceux qui ont le vertige ! Deux petites photos de chaque face pour vous donner un apperçu de ce cela peut être.




    Ci-dessous les photos des panneaux situés à l'entrée de la via ferrata, le premier indique le nom des via ferrata et les consignes de sécurité et le second décrit la faune et la flore que vous allez rencontrer sur le parcours et, dans le bas du panneau, un "cours" de géologie qui explique la formation du terrain et les différentes époques.

    Si vous souhaitez agrandir l'un des deux panneaux cliquez sur ceux-ci.
     
        
    Activité de montagne, la via ferrata permet de progresser dans un milieu le plus souvent vertical où le respect des règles élémentaires de prudence et de sécurité est le préalable indispensable à une pratique responsable. Attention, le risque de chute reste quand même réel.

    Voila amis randonneurs et randonneuses, un seul article sera consacré à ce type de pratique, mais je tenais à vous en informer pour ceux qui, comme moi, ne connaissaient pas le principe de la via ferrata. Pour ceux qui ne sont pas atteint du vertige c'est une activité très sportive et intéressante à faire. Je ne m'y suis jamais essayé ne connaissant pas.

    Je vous donne donc rendez-vous pour un prochaine article pour une rando calme ou une petite visite touristique. Pour les gens intéressés ils pourront trouver tous les renseignements auprès des offices du tourismes des régions où se pratique ce sport.
    Si vous avez des expériences à ce sujet j'aimerais que vous m'en fassiez part.



     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique