• Le tourisme à Epinal (88)

    A LA DECOUVERTE DES VOSGES ET DE LA LORRAINE

    Histoire du département des Vosges 
    (Région Lorraine)

    Le tourisme à Epinal (88)La contrée qui est bornée à l'est par le revers occidental des Vosges et au sud par les monts Faucilles et une partie du plateau de Langres était habitée jadis par une population que César désigne sous le nom de Leuces (Leuci). Comme pour la plupart des peuples de l'ancienne Gaule, l'histoire ne commence pour les Leuces que du jour où ils se trouvent en contact avec les Romains. Ces conquérants...

    Histoire d'Epinal 

    Xe siècle : la fondation 

    Thierry Ier évêque de Metz (Thierry de Hamelant 929-984, 47e évêque de Metz, en latin : Theodiricus ou Deodericus, ou plus vraisemblablement Thierry du Salaland) décida de construire sur une des manses de la paroisse de Dogneville un château et un monastère. La manse s’appelait la manse de Spinal. Il dota l’ensemble d’un marché. Le but de Thierry était de protéger le sud de ses possessions qui était attaquée par les pillards bourguignons. À l’époque, la ville de Remiremont était bourguignonne. Il donna au monastère les reliques de Saint Goëry qui se trouvaient dans le monastère messin de saint Symphorien. Ces reliques furent l’objet de nombreux pèlerinages ce qui permit l’essor économique de la ville.

    La présence humaine a été confirmée par des fouilles archéologiques qui mirent au jour des traces d’une présence humaine au Xe. Il fut trouvé un dépôtoir, des traces de clôtures et de latrines.

    Le monastère ne fut réellement occupé que sous le règne de son successeur Adalbéron II. L’église et le monastère furent consacrés en l’honneur de Saint Maurice et de Saint Goëry. Le monastère fut d’abord occupé par les hommes (chanoine) puis rapidement par des femmes (bénédictines puis chanoinesses au XIIe). L’occupation initiale par les hommes n’étant d’ailleurs par totalement avérée.

    XVIIe siècle la guerre de Trente Ans  

    Le duché de Lorraine

    Le château d’Épinal au XVIIe siècle. Extrait d’un tableau de Nicolas Bellot représentant la passion du christ. L’artiste a symbolisé Jérusalem par le château d’Épinal. Le tableau est exposé dans la basilique Saint-Maurice

    Depuis 1466 Épinal appartient au duché de Lorraine. Celui-ci est indépendant depuis le traité de Nuremberg de 1542. À l’intérieur du duché, la ville bénéficie d’un statut de relative autonomie. Elle est administrée par un collège de quatre notables choisis tous les ans. À l’aube du XVII siècle, les historiens estiment que la population est d’environ 4000 habitants. Il y a une activité importante textile parfaitement visible sur le plan peint par Nicolas Bellot en 1626 (tableau original visible dans le musée de la cité des images à côté de l’imagerie, reproduction visible au musée du chapitre). Sur cette peinture on distingue parfaitement le blanchiment sur près des draps au lieu dit les Gravots. Il existe également une industrie papetière utilisant les moulins sur le bord de la Moselle (également visible sur le plan Bellot). Le plan...
     
     

    Ci-contre un extrait de la page relative à l'imagerie d'Epinal. Pour visiter le site cliquez sur cet extrait.
     

    HISTOIRE DE L'IMAGERIE D'EPINAL
    1796

    Jean-Charles Pellerin, cartier dominotier à Épinal (Vosges) se lance dans une belle aventure, une fabrique qui utilise les techniques d'impression de son époque, la gravure sur bois pour l'expression du trait , et le coloris au pochoir pour faire vivre l'image par la couleur
    .



    Une image d'Epinal, c'est quoi ?

    L'image d'Epinal c'est un dessin, une estampe, qui est de sujets souvent très différents, l'image d'Epinal, peut représenter un sujet d'histoire, un sujet de religion, un sujet de bataille, etc... L'image d'Epinal porte ce nom, car elle est issus et à été éditée par un imprimeur qui habitait à l'époque à Epinal dans le département des Vosges et qui se nommait Monsieur Pellerin Jean-Charles. Cette image est toujours réalisée...
     

    EXTRAIT D'UNE PLANCHE D'IMAGE
    (Pour la voir dans son intégralité cliquez sur la planche)

    Histoire de M. RALLIÉ

    Retour à la page principale de l'article

    Renseignements sur Epinal (88)