• Il a été construit près d'une boucle de la Marne entre 1703 et 1706 par les architectes Pierre Bullet et son fils Jean-Baptiste Bullet de Chamblain pour deux financiers de Louis XIV : Charles Renouard de La Touanne puis Paul Poisson de Bourvallais. Type accompli de la maison de plaisance à la française du début du XVIIIe siècle, avec son plan en « U » à deux courtes ailes sur la cour d'honneur au sud et sa rotonde sur le jardin au nord, il témoigne de l'évolution de la société vers la recherche de davantage de confort. Il dispose d'un parc de 85 hectares qui allie jardin à la française et à l'anglaise, et labellisé Jardin remarquable. Fait rare, le domaine possède à la fois un jardin et un château en très bon état de conservation.

    Le domaine de Champs a connu de nombreux propriétaires au cours de son histoire, notamment le financier Louis Cahen d'Anvers qui en fit un lieu de réception couru de la Belle-Epoque. Champs est aujourd'hui un domaine national géré par le Centre des monuments nationaux qui abrite dans ses communs sud-ouest le Laboratoire de recherche des monuments historiques. Après d'importants travaux de restaurations, le château a rouvert ses portes au public en 2013. C'est également un lieu de tournage cinématographique.

     SITUATION DE CHAMPS-SUR-MARNE   RENSEIGNEMENTS UTILES  

    UN SYMBOLE D’ÉLÉGANCE À LA FRANÇAISE

    Situation nationale

    Situation locale

     

    OFFICE DU TOURISME
    Place de la Mairie
    77420 Champs-sur-Marne
    Tél. 01 64 73 48 48

    HÔTEL DE VILLE
    Place de la Mairie
    77420 Champs-sur-Marne
    Tél. 01 64 73 48 48
    SITE WEB

    CHÂTEAU DE CHAMPS SUR MARNE
    31, rue de Paris
    77420 Champs-sur-Marne
    Tél. 01 64 62 74 42
    SITE WEB

    Blason de la ville de Champs-sur-Marne

     

    Après un minutieux travail de restauration de six ans, ce bijou architectural nous accueille dans ses intérieurs somptueusement décorés et meublés. Notre parcours de visite ouvre directement dans  le Grand Salon décoré sur le thème des quatre saisons et offrant une superbe vue sur les jardins grâce à ses trois grandes portes-fenêtres en plein cintre.

    Nous arrivons ensuite dans le fumoir, un espace réservé aux hommes où on y fumait entre amis après le dîner. Nous pouvons y admirer un lustre du grand ébéniste français, André-Charles Boulle (1642-1732) et une superbe tapisserie de Beauvais représentant l’empereur chinois Kangxi (1662-1722) en voyage.

    La pièce majeure est incontestablement le salon chinois : cet espace de réception est décoré de chinoiseries peintes en 1748 par Huet. Ces peintures sont intéressantes à détailler, on y voit un Extrême-Orient imaginaire. Le salon est doté par les Cahen d’Anvers de fauteuils de style Louis XV recouverts de tapisseries illustrant les fables de La Fontaine, ensemble réalisé d’après les cartons d’Oudry.

    Dans l’aile gauche, nous découvrons la salle à manger, la chambre de Gilbert Cahen d’Anvers, le petit-fils de Louis, le couloir des offices réservé à la circulation des domestiques et enfin la petite salle à manger des enfants, qui dînaient séparément de leurs parents selon les usages bourgeois. La  salle à manger de Champs-sur-Marne est la première destinée à cet usage en France !

    La façade du château

    LE CHÂTEAU ET SON HISTOIRE
         

     PETITE HISTOIRE D'UN GRAND CHÂTEAU

    L’histoire de Champs-sur-Marne commence vers 1696 avec l’acquisition du domaine par un financier de Louis XIV, Charles Renouard de la Touane. Il fait appel à Pierre Bullet et à son fils Jean-Baptiste Bullet de Chamblain pour la construction de sa demeure. En 1701, Renouard, ruiné et sur le point d’être embastillé, est dessaisi de son château par un autre financier du Roi, Paul Poisson de Bourvallais.

    En 1703 il fait achever les travaux du château et des jardins et comme son prédécesseur, sa faillite le conduit à la Bastille. Son arrestation entraîne la vente du domaine, cédé en 1718  à Marie-Anne de Bourbon, princesse de Conti, fille légitimée de Louis XIV et de sa première favorite, Louise de la Vallière. Cette même année la princesse le transmet à son cousin le duc de La Vallière.LE CHATEAU DE CHAMPS-SUR-MARNE (77)

     

     LE PARC DU CHÂTEAU

    Les jardins du château sont labellisés « Jardin remarquable ».

    La perspective du jardin à La Française a une orientation Nord-Sud quasi parfaite.

    Une promenade de deux heures (5,5 km) est balisée dans le parc

    Le parc comporte un if mâle (près de l’orangerie) planté en 1875 et dit « if de Bossuet ». L’arbre s’est reproduit par marcottage. Il décrit au sol un cercle de 76 m de circonférence; il a reçu le label arbre remarquable de France en mars 2006.On trouve également des arbres peu communs comme le pin noir d’Autriche ou le séquoia. La tempête de 1999 a malheureusement abattu beaucoup d’arbres.

    Un clic pour ouvrir l'album photos

     

     LA FILMOGRAPHIE DU CHÂTEAU

    RidiculeLe château de Champs-sur-Marne a servi de décors à près de 80 productions (cinéma, télévision et publicité). Le cadre du château est notamment choisi pour avoir une certaine ressemblance avec le palais de l'Élysée. Les équipes de tournage télévisuel : Guignols de l'info, Groland ainsi que d'autres productions l’ont utilisé dans ce but. Mais les tournages, s’ils rapportent des recettes au Centre des monuments nationaux, abîment le château qui est un monument historique fragile. En 2006, après l'effondrement du plafond du salon chinois, le château est fermé et rénové, quelques tournages autorisés (en 2011, ils rapportent 800 000 euros) mais il n’est depuis plus question d’en accueillir de nouveaux : si le mobilier d’origine n’était pas utilisé dans les fictions, l’installation d'une équipe de tournage abîmait en effet sérieusement le cadre, et notamment les parquets.
    Parmi les films dont des scènes se déroulent au château de Champs-sur-Marne :

    Le Président, film de Henri Verneuil, 1961
    Le Colonel Chabert, film d'Yves Angelo, 1994
    Ridicule, film de Patrice Leconte, 1995
    Lautrec, film de Roger Planchon, 1997
    Le Comte de Monte Cristo, mini-série de Josée Dayan, 1998
    La Panthère rose, film de Shawn Levy, 2006
    Versailles, série télévisée de Jalil Lespert, Cristoph Schrewe, Thomas Vincent et Daniel Roby, 2015

    Vous pouvez consulter la liste de la filmographie à cette adresse : 

     
     
    Partager via Gmail Pin It

    56 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique