• Station verte située à l'extrémité sud des Vosges et de la Lorraine, la commune du Val-d'Ajol offre à ses visiteurs une nature verdoyante qui s'étale sur 7 279 hectares. Ses 4 339 habitants se répartissent entre un centre bourg industriel et résidentiel et une soixantaine de hameaux.

    La très intéressante visite d'un village vosgien renommé pour la fabrication de son andouille. Vous le découvrirez dans l'article développé ici.

    POUR MIEUX VOUS GUIDER

    OFFICE DU TOURISME DES VOSGES MÉRIDIONALES 
    Bureau de Plombières-les-Bains
    Tél. 03 29 66 01 30
    Bureau du Val-d'Ajol: 03 29 30 61 55
    SITE

    MAIRIE DU VAL D'AJOL
    1 place de l'Hôtel de Ville
    88340 - Le Val-d'Ajol
    Tél. : 03 29 30 63 33
    Fax : 03 29 66 53 66
    SITE

    Situation locale

    Situation nationale


    La place et l'église Notre-Dame

     LE TOURISME AU VAL D'AJOL

    Clic pour agrandir
    La rue principale du Val d'Ajol au début du siècle dernier.

    Le Val-d’Ajol (73.33km2), commune la plus étendue de Lorraine, offre de vastes espaces dédiés aux randonnées ou au tourisme vert.
    Ces activités ont permis la réalisation de nombreuses structures d’hébergement touristique.
    Elle s’appuie sur les sentiers de randonnées (promenades équestres, VTT) et les plans d’eau et étangs (pêche à la truite), panorama (Feuillée Dorothée et Rapaumont), les croix (145), les chapelles , les cascades et les chalots.

     LE COIN RECETTES

    Pour l'avoir goûter je peux vous assurer que l'andouille du Val-d'Ajol est succulente. Elle est moelleuse avec un petit goût de fumer. Vous pouvez la faire cuire à l'eau et la déguster chaude avec des pommes de terre c'est excellent !

    Autre recette :

    280gr de lentilles vertes, une dizaine de grains de poivre vert, 1 carotte, 1 oignon, 1 botte de persil, une andouille du va d’ajol de 450gr.

    Faites chauffer dans une casserole du saindoux (ou de la graisse d’oie ou de canard) avec un oignon émincé. Dès le début de la friture, verser les lentilles. Remuer énergiquement pendant 4 minutes pour que les lentilles s’imprègnent de la matière grasse. Ajouter les grains de poivre, le persil haché et la carotte coupée en petits dés. Saler et poivrer. Ajouter l’andouille du Val d’Ajol, puis recouvrer d’eau. Faites frémir le tout et maintenez le feu pendant 45 minutes.

    Egouttez les lentilles et servez en coupant l’andouille en rondelles.
    Vous pourrez accompagner ce plat avec un  gris de Toul bien frais.

    Un clic pour voir l'album photos


     

    Au début ...

    Les premiers habitants se sont arrêtés vers le VIIIème siècle pour trouver refuge au milieu de forêts et de marécages.
    Sous la suzeraineté des Dames chanoinesses de REMIREMONT, la religion exerça sur la vallée une profonde influence, concrétisée par les 145 croix qui jalonnent le territoire du VAL D’AJOL.

    Cette piété était telle, qu’elle eut des conséquences politiques et détermina même la séparation du Girmont de sa commune mère le VAL D’AJOL. Il était en effet tout-à-fait intolérable pour ceux des hauts de devoir parcourir de nombreux kilomètres pour se rendre aux offices religieux. Aussi, un premier projet de construction d’une église fut lancé dès la fin du Consulat, mais les guerres de Napoléon 1er en condamnèrent l’exécution. C’est en 1867 que la première pierre fut posée bientôt suivie d’une demande d’autonomie des habitants du Girmont, accordée en 1869.
    La région avait déjà subi de profondes ...

    Station verte de vacances située à l'extrémité sud des Vosges et de la Lorraine, la commune du offre à ses visiteurs une nature verdoyante qui s'étale sur 7 280 hectares. Ses Val-d'Ajol4 600 habitants se répartissent  entre un centre bourg industriel et résidentiel et une soixantaine de hameaux.

    Spécialité du Val-d'Ajol

    L'andouille du val d'AjolUne confrérie gastronomique, la "Docte, Insigne et Gourmande Confrérie des Taste-Andouilles et Gandoyaux du Val-d'Ajol", s'est donné pour tâche de faire apprécier cette spécialité locale et tient son chapitre annuel le 3e lundi de février, au cours de la Foire aux Andouilles, comptant parmi les 100 Sites Remarquables du Goût distingués en France par le Conseil National des Arts Culinaires.
    Auréolée d'une sacrée notoriété,l'andouille du Val d'Ajol occupe une place tout à fait particulière dans la gastronomie vosgienne. 
    Grâce à l'association de ses ingrédients, savamment dosés, et à son goût inimitable, les artisans bouchers charcutiers ont su faire valoir leur andouille et lui obtenir une marque déposée... 

    A base d'échine de porc et de chaudins aromatisés, légèrement fumée, l'andouille du Val d'Ajol se déguste accompagnée de pommes de terre, de haricots ou de salade verte après avoir été plongée 30 mn dans un court bouillon... 
    On pourra également la déguster froide à l'apéritif mais aussi, et c'est là tous les plaisirs de l'andouille, elle sait se faire apprécier en chausson, en feuilleté... 
    L'andouille est aussi synomyme de traditions, et notamment celle de la grande foire à l'andouille ajolaise qui se déroule le troisième lundi de février depuis 1831...  Et si le temps où on s'échangeait les boeufs est bien loin..., d'autres événements ont pris le relais emmenés par la très sérieuse confrérie "docte, insigne et gourmande"...

    Si depuis près de 300 ans, Le Val-d’Ajol (Vaudéjo en patois local) est rattaché à la Lorraine, ce ne fut pas toujours le cas vu sa position géographique. Sa population fut fortement imprégnée de la culture bourguignonne et franc-comtoise. Comme Fougerolles, sa sœur jumelle, Le Val-d’Ajol fut soumis à un régime administratif particulier, la surséance, s’appliquant sur une étroite zone franche commençant à Fougerolles pour s’étirer jusqu’aux abords du plateau de Langres. Les Chanoinesses de Remiremont qui étaient issues des familles les plus puissantes d’Europe entretenaient savamment des querelles de voisinage veillant à tenir à bonne distance leurs rivaux comtois. Ce ne fut qu’en 1704, que le Val-d’Ajol fut définitivement rattaché à la Lorraine sous le règne du duc Léopold. 

    Géré par les nobles abbesses de Remiremont (toutes issues de familles princières ou ducales), le Vau des joles ou Val de joie, puis Val d'Ajol avait la particularité d'être un village franc. Les hommes qui l'habitaient étaient des hommes libres, non soumis au servage dû à un seigneur. (Source Wikipedia)

     

     
     
    Pin It

    74 commentaires