• Les statues de l'île de Pâques, déjà mystérieuses, amènent à se poser de nouvelles questions car elles possèdent un corps qui est dissimulé dans le sol.

    La situation (clic)

     

    L'île de Pâques, en rapanui Rapa Nui (« la grande Rapa » en référence à Rapa iti « la petite Rapa »), en espagnol Isla de Pascua, est une île du Chili isolée dans le sud-est de l’océan Pacifique, particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaï) et son écriture océanienne unique (le rongorongo).

    L’île de Pâques se trouve à 2 078 kilomètres à l’est de l'île Pitcairn, l’île habitée la plus proche. Cet éloignement lui vaut d’être le lieu habité le plus isolé du monde au même titre que l’archipel Tristan da Cunha. D’autre part l’île est située à 2 829 km à l’ouest de l’île Alejandro Selkirk, dans les îles Juan Fernandez, à 3 525 kilomètres à l’ouest-nord-ouest des côtes chiliennes de la région du Biobío(Concepción) et à 4 256 kilomètres à l'est-sud-est de Tahiti.

    L’île de forme triangulaire, d'environ 24 kilomètres dans sa plus grande dimension, couvre 161,8 km2. La population était estimée à 6 370 habitants en 20153. Son chef-lieu est Hanga Roa.Le mystère de l'île de Pâques

    LES RECHERCHES CONTINUE, LE MYSTÈRE S'ÉPAISSIT

    Alors qu'elles sont connues pour n' avoir qu' une grosse tête, ces statues recèlent visiblement de nombreux secrets puisque plus de la moitié de leur taille est enfouie sous terre et révèle l’existence d’un corps et de mains.

    Si l'on attribue au couple Routledge la découverte des parties enterrées des statues de l’île de Pâques, un groupe de recherches privé, a récemment excavé une des statues pour y découvrir de nombreuses écritures sur le corps.

    Située dans l’océan Pacifique, cette île volcanique a été découverte par le navigateur néerlandais Jakob Roggeveen, le jour de Pâques de l’an 1722 elle est devenue ensuite possession chilienne en 1888.

    Si de nombreux mystères entourent l’île de Pâques, la découverte de ces écritures enfouies sous terre risquent de relancer de nombreux débats.

    En effet, si les scientifiques sont presque tous d’accord pour dire que c’est à la suite d’un écocide (destruction systématique d'un milieu naturel, de la flore, de la faune) que la population (environ 4000) de l’île a disparu, qu’en est-il de ces géants de pierre enfouis sous terre ?

    Clic pour vous rendre sur le site

    JOURNAL "LE MONDE"

    C'est un confetti en pleine mer, à peine plus grand que Belle-Île, aux falaises de lave noire battues par les eaux les plus claires du globe, peuplée de 2 000 statues de pierre et de 4 500 âmes. A 4 000 km des côtes les plus proches, à mi-chemin du Chili, dont elle dépend, et de Tahiti, elle est un point sur l'outremer du Pacifique. Elle, la mythique Île de Pâques, Rapa Nui.

    [extrait de l'article du journal "Le Monde"]

    Voir la page en cliquant sur ce lien : http://www.lemonde.fr/voyage/article/2011/08/05/ile-de-paques-les-statues-qui-marchent_1556451_3546.html

    Un clic pour ouvrir l'album photos

     

    L’ont-ils été dès le départ par les Rapanui (premières civilisations de l’île) ou bien le temps a-t-il eu raison de ceux-ci ?

    L'hypothèse la plus vraisemblable est qu'un raz-de-marée a balayé l'île et sa civilisation ancienne, qui se perd dans la nuit des temps et là, sous nos pieds de touristes inconscients du trésor caché nous attend.

    Un petit film très intéressant qui vous fera découvrir l'île de Pâques accompagné par le Rongo Rongo, un chant typique des autochtones.

    SITUATION DE L'ILE 

    Rapa Nui (en langue rapa nui « la grande Rapa »), en Espagnol Isla de Pascua est une île isolée dans le sud-est de l’océan Pacifique, particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaï) et son unique écriture océanienne, le rongorongo.

    L’île se trouve à 3 700 km des côtes chiliennes et à 4 000 km de Tahiti, l’île habitée la plus proche étant Pitcairn à plus de 2 000 km à l’ouest. L’île de forme triangulaire, d'environ 23 km dans sa plus grande dimension, couvre 162 km2. La population comptait 3 304 habitants en 2002. Son chef-lieu (et unique village) est Hanga Roa.

    Elle fut visitée par le premier Européen, le navigateur néerlandais Jakob Roggeveen, le jour dePâques, le 5 avril 1722, et comptait alors près de 4 000 habitants. Elle fut annexée par l’Espagne en 1770 sous le nom d'isla San Carlos, mais l'Espagne s'en désintéressa par la suite ; des Français s'y installèrent après 1864 et l'île devint une possession chilienne en 1888.

    Depuis 1995, le patrimoine exceptionnel de l’île est protégé et inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO. Des parcs ou réserves naturelles, parfois surveillés, enserrent les zones des vestiges. La communauté rapanui veille jalousement sur les traces de son histoire et constitue un pouvoir parallèle au gouvernement officiel chilien.

    Cette île, la plus à l'est de toute l’Océanie, est célèbre pour ses vestiges mégalithiques des premières civilisations autochtones. Le patrimoine archéologique comprend environ 900 statues de basalte, les moaï, de 4 m de hauteur moyenne et près de 300 terrasses empierrées au pied de ces statues, les ahû. [Source Wikipédia]

     
     
    Pin It

    48 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique