• LES GROTTES DE COUGNAC (24)Découvertes en 1949 et 1952, les deux grottes sont depuis une soixantaine d’années accessibles au public.

    Elles se caractérisent par une prodigieuse végétation minérale entourant d'authentiques peintures préhistoriques : bouquetins, mammouths, grands cervidés, figurations humaines, signes divers...

    Datés de 30 000 ans, ils comptent parmi les plus vieux dessins figuratifs, ouverts au public.

     SITUATION    RENSEIGNEMENTS DIVERS   COUGNAC 

    Situation nationale

    Situation locale

     

    Grottes de Cougnac
    46300 Payrignac

    Tél : +33 (0)5 65 41 47 54 (d'Avril à Septembre)
    Email : grottes.de.cougnac@wanadoo.fr
    SITE WEB

    MAIRIE
    Le Bourg
    46300 Payrignac
    Tél. 05 65 41 05 66
    SITE WEB

    Clic

       La galerie ornée, classée monument historique en 1954, révèle différentes traces laissées par nos ancêtres du paléolithique supérieur. Les figures, les signes ont été réalisés vers l’extrême fin de la galerie.

    Figures animales, grands cervidés (mégacéros), bouquetins, mammouths, figurations humaines intègrent une longue alcôve débarrassée des concrétions par nos ancêtres. Les hommes, avec subtilité, ont dialogué avec les parois de la grotte, utilisant les reliefs pour restituer le volume des animaux.

    Les datations directes laissent entrevoir la création des premières figures il y a 30 000 ans et le dernier passage humain daté il y a 18 à 20 000 ans.

    L’aménagement de la salle par le bris des concrétions, l’utilisation des reliefs, l’emploi de lithophones (concrétions musicales), la mise en scène des dessins font de cet espace un endroit très original.

    Clic


    A l'intérieur des grottes ...

    Historique

    Les grottes de Cougnac ont été découvertes en 1949 et 1952, par Lucien Gouloumes, René Borne, Jean Mazet, Roger, Maurice Boudet et Alphonse Sauvant à la suite d'une sécheresse. La grotte ornée a été classée Monument historique en 1954 (ajouter une note 3). Les deux grottes sont depuis une cinquantaine d’années accessibles au public.

    Ces grottes ont servi de décor à une scène de sortie scolaire dans le film Le Boucher de Claude Chabrol tourné en 1969 et sorti en 1970 et à une scène finale du film de Georges Lautner Quelques messieurs trop tranquilles tourné en 1972 et sorti le 25 Janvier 1973

     

    La grotte ornée

    La grotte ornée de Cougnac a livré de nombreuses peintures préhistoriques datées du Paléolithique supérieur.

    Les figurations comprennent des cerfs mégacéros, des bouquetins, des mammouths ainsi que différentes figurations humaines schématiques, dont deux interprétées comme des « hommes blessés » que l'on retrouve quasiment à l'identique à la grotte du Pech Merle. Leur description a été réalisée par Michel Lorblanchet.

    Des datations directes ont pu être réalisées par la méthode du carbone 14 sur des prélèvements de charbon utilisé pour certains dessins. Elles ont montré que les décors pariétaux correspondaient au moins à deux phases nettement distinctes :

    • l'une autour de 25 000 ans avant le présent (Gravettien) correspond aux figurations animales ;
    • l'autre autour de 14 000 ans avant le présent (Magdalénien) correspond à des ponctuations.

    Le musée de Pech Merle offre une analyse des œuvres préhistoriques de la grotte de Cougnac.

     



    L’un des points forts de ces grottes tient incontestablement à son importante végétation minérale. Sur les parois humides, des milliers de stalactites tombent en une cathédrale de concrétions. Aussi rares que sublimes, les fistules forment des sculptures qui peuplent l’obscurité de formes étranges, intrigantes, féeriques.

    L'allée qui dirige sur les grottesLes grottes de Cougnac sont constituées d'un réseau de grottes séparées de 200 mètres environ. La première présente de nombreuses concrétions naturelles. C'est l'écoulement d'eau chargé de calcite qui a façonné les structures stalagmitiques. Cette première grotte ne contient aucune représentation pariétale.
    La deuxième grotte, la plus connue, est ornée de nombreuses figures datant du Paléolithique. La grotte de Cougnac fait la part belle aux bouquetins mais présente également des mammouths et des cervidés. Sa plus grande particularité est la présence de plusieurs représentations humaines, assez peu fréquentes dans l'art pariétal. C'est l'une des rares grottes ornées de représentations datées de - 25 000 ans et encore ouverte au public.
    A droite, entrée de la grotte ornée de Cougnac en 2009.

    Un clic pour voir l'album photos 

     
     
    Partager via Gmail Blogmarks Pin It

    42 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique