• Là où la grotte se mire dans l'eau du lac souterrain“La synthèse des grottes de France” N. Castaret.

    Après l’accès au cœur des grottes par le petit train, de la salle du chaos, la visite se poursuit à pied par la salle de la tarasque, où une roche évoque un animal fabuleux. Après la traversée du couloir des neiges et de la salle des trois parques, la salle des orgues renferme une concrétion appelée Notre Dame de Lacave, vient la salle du grand Dôme, puis les lacs se font plus nombreux, les concrétions prennent des formes plus curieuses… pour arriver au plus grand trésor de Lacave : la salle des merveilles, 2000 m2, où les effets de la lumière noire rendent phosphorescentes les concrétions vivantes.

    SITUATION DES GROTTES   QUELQUES RENSEIGNEMENTS   POUR L'HISTOIRE

    Situation nationale

    Situation locale

    CLIC

     

    MAIRIE
    46200 Lacave
    Tél. 05 65 37 03 83
    SITE INTERNET 

    OFFICE DE TOURISME
    Mairie de Lacave
    46200 Lacave
    Tél. 05 65 37 03 83
    SITE INTERNET 

    LES GROTTES
    Le Bourg
    46200 Lacave
    Tél. 05 65 37 87 03
    SITE INTERNET 

    Le tunnel qui emmène aux grottes


      Découvertes en 1902 par Armand Vire, les grottes de Lacave vous réservent dès l’entrée une petite surprise.
    En effet, vous y accédez par un petit train qui parcourt 450 m sous la colline.
    A partir de là un guide vous prend en charge et vous propose de visiter dans la partie gauche quatre salles avec des concrétions diverses, cascades, colonnes, stalactites et stalacmites et peuplées d’un bestiaire très varié, la Tarasque, monstre de légende ou l’éléphant . 
    Sur la partie droite, la plus imposante, se trouvent des salles de 60 m de haut, des lacs  souterrains (la ville engloutie) et bien sûr la fameuse salle des lumières noires. 
    Au total, un circuit de 1, 6 km. 
    Mais le must des grottes de Lacave, ce sont ses stalactites excentriques, des concrétions qui défient les lois de l’apesanteur et partent dans tous les sens.

    L'entrée des grottes de Lacave

    L'histoire des grottes de Lacave

    L’eau, le calcaire et le temps ont façonné une prodi-gieuse végétation minérale dans les départements de la Dordogne et du Lot. Dans certains lieux souterrains, l’histoire est encore inscrite sur les parois.

    Aux grottes de Lacave les stalactites, stalagmites occupent l’espace en offrant aux visiteurs, pour le plus grand plaisir des yeux, une grande densité de concrétions aux formes bien particulières : la colonne aux pattes d’araignée, la tête de crocodile et celle d’éléphant aussi vraie que nature, surtout de profil, sans oublier uns statuette représentant une vierge à l’enfant et appelée, bien sur, Notre-Dame de Lacave.

     

    Ces grottes furent découvertes en 1902 par Armand Viré. Deux ans plus tard, des mineurs et terrassiers commencèrent  des travaux pour rendre les lieux accessibles. Pour ce faire, il utilise la grotte de Jouclas qui servait d’église aux habitants du village. Ces travaux révélèrent l’existence d’une antique habitation de troglodytes. Les lointains propriétaires y avaient abandonné leurs armes, leurs outils, leurs parures … 

    CLIC

    Les autres sites

    Un clic pour ouvrir l'album photos

     


     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    57 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique