• ACCUEIL DU BLOG

     Voir les autres pages du blog
    reliablecounter.com Visiteur(s)
    reliablecounter.com
      2  3 4 5  6   7  8
    NOS PETITS VILLAGES : VAUDOY-EN-BRIE   (77)  
    06 juillet 2020

    Le territoire est situé sur le passage d'une voie romaine, une des routes de la Via Agrippa allant de Sens à Meaux par Châteaubleau et Chailly-en-Brie. Le village est mentionné au XIIIe siècle, « Vodoi ». Jusqu'en 1285, le village est situé dans une « marche séparante » dans laquelle les habitants dépendent et du puissant comte de Champagne et du roi de France. Par le mariage en 1284 du futur Philippe le Bel et de Jeanne Ire de Navarre le village est rattaché à la couronne lorsque Philippe le Bel devient roi de France en 1285. La motte Chartreuse est citée en 1443, la motte Chantibout en 1467. Église à la collation de l'évêque de Meaux. Prieuré bénédictin de la Buhotière ou de la Bonnière, à la collation de l'abbé de Saint-Martin de Pontoise.

    Lire la suite de l'article Le territoire est situé sur le passage d'une voie romaine, une des routes de la Via Agrippa allant de Sens à Meaux par Châteaubleau et Chailly-en-Brie...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    AU FIL DE L'EAU : LA LOIRE A MENARS   (41)  
    26 juin 2020

    Une jolie promenade au gré du courant de la Loire, un beau ciel bleu, un soleil avenant, c'est tout ce qu'il nous fallait pour profiter de cette promenade-découverte. Départ de Montlivault pour arriver sur les bords de Loire, en face un très joli château, privé hélas, et cette Loire tumultueuse par moment, mais calme le jour de notre visite.  Une petite découverte qui intéressera peut-être certains d'entre vous.

    Lire la suite de l'article Une jolie promenade au gré du courant de la Loire, un beau ciel bleu, un soleil avenant, c'est tout ce qu'il nous fallait pour ...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    MUSÉE AÉRONAUTIQUE ET SPATIAL DE VILLAROCHES   (77)  
    19 juin 2020

    L'établissement Safran Aircraft Engines Villaroche, situé à 50 km de Paris, s'étend sur plus de 80 hectares. Créé en 1947 pour les essais au sol et en vol des moteurs civils et militaires, le site s'est fortement développé et réunit aujourd'hui environ 5000 personnes. L'établissement accueille les divisions Moteurs civils et Moteurs Militaires de Safran Aircraft Engines, la direction Commerciale et la direction Technique, Recherche & Technologie.  L'activité industrielle du site correspond au « dernier acte » du processus de production des moteurs, qui sont assemblés et testés avant d'être livrés aux clients. Villaroche est notamment chargé de l'assemblage complet des moteurs civils CFM56®, LEAP®, Silvercrest®, CF6 ainsi que du turboréacteur militaire M88. Le site est doté d'une ligne d'assemblage pulsée de nouvelle génération qui permet d'assembler deux moteurs CFM56 par jour.  L'atelier de montage réalise également l'assemblage de certains modules du turbopropulseur TP400 et des moteurs SaM146, GE90 et GP7200.  L'ensemble des activités de Villaroche (opérations de montage, projets de recherche avancée, moyens d'essais et de conception de haut niveau) contribue à ancrer le leadership mondial de Safran Aircraft Engines. Le site accueille également d'autres sociétés du groupe Safran, Hispano-Suiza, Labinal Power Systems, Safran Engineering Services, ainsi que le musée aéronautique et spatial du groupe.  Le site de Villaroche a sa situation sur le hameau de Villaroche mais fait partie de la commune de Réau.

    Lire la suite de l'article L'établissement Safran Aircraft Engines Villaroche, situé à 50 km de Paris, s'étend sur plus de 80 hectares. Créé en 1947 pour les essais au sol et en vol des moteurs civils et militaires ...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    RANDONNÉE DE LESCHEROLLES A MOUTILS   (77)  
    12 juin 2020

    Un petit article pour une petite randonnée. Lescherolles et Moutils sont deux petits  villages situés en Seine et Marne, en bordure de la route départementale n° 934 qui joint l'autoroute A4 (route de l'Est) à la nationale 4 et à proximité de la petite ville de La-Ferté-Gaucher (environ 20 km de Coulommiers et 80 de Paris). L'un des derniers petits villages juste avant la limite du département de la Marne. Un havre de pais dans un écrin de verdure.

    Lire la suite de l'article Un petit article pour une petite randonnée. Lescherolles et Moutils...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    GERBEROY, PLUS BEAU VILLAGE DE FRANCE   (60)   Plus beau village de France
    09 juin 2020

    Personne ne résiste aux charmes du village de Gerberoy dans l'Oise, l'un des plus beaux villages de France : ruelles pavées, maisons de poupée en torchis et à pans de bois colorés, roses trémières et glycines qui se languissent sur les vieilles pierres. Un vrai décor cinématographique qui n’a pas échappé à la série Maupassant ou au film Un amour de sorcière avec Vanessa Paradis ! Escapade printanière ou virée estivale, Gerberoy sait mettre au parfum : ici, la rose est reine et symbole. Elle se fête tous les ans, le 3ème week-end de juin. Rare ou ancienne, elle se décline en 25 variétés dans le jardin remarquable du postimpressionniste Le Sidaner. Un vrai flower power  !

    Lire la suite de l'article Personne ne résiste aux charmes du village de Gerberoy dans l'Oise, l'un des plus beaux villages de France : ruelles pavées, maisons de poupée ...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    LA FAÏENCERIE DE SARREGUEMINES   (57)  
    06 juin 2020

    L'une des plus belles salles du musée

    Lire la suite de l'article En 1920 Henri Nominé, maire de Sarreguemines, initie le premier projet de musée. Dès lors, une collecte d’objets est réalisée auprès des habitants de...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    ROSCANVEL - LA POINTE DES ESPAGNOLS   (29)  
    02 juin 2020

    L'ORIGINE DU NOM - 1594, pendant les Guerres de religion. Sans demander la permission à leurs alliés catholiques (en l'occurence le duc de Mercœur, gouverneur de Bretagne), trois compagnies espagnoles investirent l'extrémité de la presqu'île de Roscanvel pour y construire un fort, l'idée étant d'en construire ensuite un autre en face, de l'autre côté du goulet, pour isoler complètement Brest et la rade et en contrôler l'accès.  Mais ce projet ne put aboutir, les renforts attendus n'arrivant pas. L'armée royale et ses alliés anglais finirent par attaquer le fort. La bataille fut rude et il fallut plusieurs semaines de combat pour arriver à la victoire (les 400 espagnols expédièrent ad patres plusieurs milliers de leurs ennemis), l'assaut décisif étant donné alors que les renforts espagnols n'était plus qu'à quelques lieues (Locronan). Il ne subsiste plus aucune trace de ce fortin espagnol, mais le souvenir de cet épisode reste au travers du nom désormais donné au lieu : la Pointe des Espagnols.

    Lire la suite de l'article L'ORIGINE DU NOM - 1594, pendant les Guerres de religion. Sans demander la permission à leurs alliés catholiques (en l’occurrence le duc...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    A L'EST DE COULOMMIERS   (77)  
    26 mai 2020

    Le marché de Coulommiers et les amours de la princesse de Clèves sont des raisons séduisantes pour suivre les rives du Grand Morin. Les Petits-Aulnois et la rue Verte en déterminent le paysage. Une jolie balade qui vous mènera de ruisseau en moulins et en vannages. Ne manquez surtout pas certains passages obligés qui seront pour vous un régal pour les yeux. Coulommiers est à découvrir ou à redécouvrir.

    Lire la suite de l'article Le marché de Coulommiers et les amours de la princesse de Clèves sont des raisons séduisantes pour suivre les rives du Grand Morin...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    COULOMMIERS - DE LA PRISON A LA BIBLIOTHÈQUE  (77)   21 mai 2020

    Ce bâtiment exceptionnel construit en 1851 est une ancienne prison aujourd’hui réhabilitée en bibliothèque municipale. Il aura officié sa fonction première pendant près d’un siècle. Ce monument a conservé toute son âme et son architecture, c’est la bibliothèque qui s’est adaptée au bâtiment. A l’intérieur, une cellule témoin replonge le visiteur dans le passé. D’ailleurs, Claude Lelouch, réalisateur français, se servit de ce décor hors du commun pour le tournage de son film Les Misérables. Cette « Maison d’arrêt lecture » est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1996 et sa transformation a reçu en 2004 les prix « Ruban du Patrimoine » et « Patrimoine » du Conseil Général de Seine-et-Marne.

    Lire la suite de l'article Ce bâtiment exceptionnel construit en 1851 est une ancienne prison aujourd’hui réhabilitée en bibliothèque municipale. Il aura officié sa fonction première pendant près d’un siècle...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    A LA DÉCOUVERTE DE FAVERGES (74)  
    16 mai 2020

    L’étymologie du mot Faverges provient du latin « faber » (forge) et rappelle que la commune est depuis des siècles vouée à l’artisanat. Les premières traces du passé de Faverges remontent à l’époque gallo-romaine. La cité, alors nommée Casuaria, était une étape importante reliant Moûtiers à Genève. Plus tard, une colonie barbare édifie une construction fortifiée sur le promontoire où se trouve actuellement le château. A partir du 12e siècle, des générations d’artisans se succèdent au pied du château, exploitant forges, coutelleries, tanneries et papeteries. En 1811, le château accueille une fabrique de tissage et de traitement du coton, puis une soierie. Au début du 20e siècle, deux importantes maisons s’installent à Faverges : S.T. Dupont qui fabrique des produits de luxe (maroquinerie, briquets, stylos) et Stäubli qui développe trois gammes de produits dans les domaines du textile, des raccords et de la robotique industrielle. Après la seconde guerre mondiale, la société Bourgeois (fours et cuisinières) s’installe à son tour à Faverges.

    Lire la suite de l'article L’étymologie du mot Faverges provient du latin « faber » (forge) et rappelle que la commune est depuis des siècles vouée à l’artisanat.
    Les premières traces du passé...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    GUIDEL (56)  
    08 mai 2020

    La petite histoire de Guidel  Guidel est habitée dès la Préhistoire, comme l'attestent les divers monuments mégalithiques découverts sur le territoire au fil des années. Puis la commune connaît sa période romaine avec la grande voie de Darioritum (Vannes) à Aquilonia (Quimper).  Les bretons arrivent aux Ve et VIe siècles suivis par les normands aux IXe et Xe siècles. A la même époque, de graves épidémies de lèpre sévissent dans la région Guidéloise.  En 938, les normands sont chassés du territoire, la monarchie est restaurée. C'est aussi à cette époque que s'inscrit l'habitat médiéval de Pen er Malo.  Une petite ville bretonne à découvrir absolument !

    Lire la suite de l'article Guidel est habitée dès la Préhistoire, comme l'attestent les divers monuments mégalithiques découverts sur le territoire au fil des années...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    CIRCUIT DE L’ÉPINE AUX BOIS (02)  
    04 mai 2020

    Le village est situé sur la "Route des Quatre Victoires", route qui retrace la Campagne de France de Napoléon 1er, en 1814, dans le Sud de l'Aisne.  Le 11 février 1814 (bataille de Marchais/Montmirail), le Général russe Sacken s'établit à la ferme de la Haute Épine où il fut délogé à la baïonnette par la garde impériale de Napoléon. Les Russes furent culbutés et perdirent 3 000 hommes.  Les seigneurs suivants ont été relevés : En 1116 : Simon, chevalier de l'Épine aux Bois. En  1222 : Pierre, chevalier. En 1240 : Simon II, chevalier Entre 1712 et 1795 : Le chevalier Louis du Jay de Rozoy, seigneur de l’Epine aux-Bois, lieutenant des Maréchaux de France.

    Lire la suite de l'article Le village est situé sur la "Route des Quatre Victoires", route qui retrace la Campagne de France de Napoléon 1er, en 1814...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    CARCASSONNE, CITÉ MÉDIÉVALE  (11)  
    30 avril 2020

    Le site de Carcassonne a joué à travers les siècles un rôle déterminant dans l'histoire du Languedoc. Oppidum de l'Age du Fer transformé au Ier siècle avant notre ère en ville romaine, la cité devint au XIe siècle la possession de la puissante vicomté Trencavel qui domine le Bas-Languedoc. Au terme de la croisade contre les Albigeois, la cité, dotée de fortifications nouvelles, devient l'une des places fortes emblématiques du pouvoir royal sur la frontière qui sépare la France et l'Aragon.

    Lire la suite de l'article Le site de Carcassonne a joué à travers les siècles un rôle déterminant dans l'histoire du Languedoc. Oppidum de l'Age du Fer transformé au Ier...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    ITXASSOU ET LE PAS DE ROLAND  (64)  
    26 avril 2020

    Comme bien des villages Basques, Itxassou est très étendu et réparti en plusieurs quartiers. D'une hauteur dominant le paysage, on peut admirer une très belle église basque du 17ème siècle, entourée de son cimetière à tombes discoïdales et tabulaires. La plupart des autres quartiers s'étage sur les versants des montagnes environnantes.  Cette géographie du village est imagée par la tapisserie murale visible depuis Mars 2000 en Mairie et réalisée par les frères Jean François et Louis de L'Abbaye de Belloc sur un original de Mathieu Diesse, artiste peintre.

    Lire la suite de l'article Comme bien des villages Basques, Itxassou est très étendu et réparti en plusieurs quartiers. D'une hauteur dominant le paysage, on peut ...

     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    CHÂTEAU DE MENTHON-SAINT-BERNARD  (74)  
    22 avril 2020

    En poussant l'important portail, on est d'abord saisi par la majesté du cadre. Le sol pavé de l'immense cour qui résonne sous le claquement des pas et la palette de tons vert dégradé des sommets alentour, Dents de Lanfon et autres mont Veyrier. Plus bas, le lac d'Annecy, en toile de fond, semble figé dans l'espace et le temps. Les regards s'élèvent sur d'épais remparts, de hautes tourelles, des toits typiques de l'architecture savoyarde. Lové dans son parc, à mi-chemin entre lac et montagne, le château de Menthon-Saint-Bernard semble tout droit sorti d'un livre de contes.

    Lire la suite de l'article En poussant l'important portail, on est d'abord saisi par la majesté du cadre. Le sol pavé de l'immense cour qui résonne sous le claquement des pas et la palette de tons vert dégradé...


     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    LACHY - LA SOURCE DU GRAND-MORIN  (51)  
    19 avril 2020

    Lachy, une petite randonnée pour petits et grands, qui peut aussi se faire en famille. Ce village est un village typique de la marne, il a pourtant une particularité, sur son territoire se trouve la source du Grand Morin qui se jettera à plusieurs dizaines de kilomètres dans le fleuve La Marne. Agréable à visiter, vous pourrez profiter du patrimoine intéressant.  Visitez son église et aussi son oratoire. Les abords du Grand Morin sont agréablement aménagés.

    Lire la suite de l'article Lachy, une petite randonnée pour petits et grands, qui peut aussi se faire en famille. Ce village est un village typique de la Marne ...


     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    LA POINTE DE PEN-HIR  (29)  
    14 avril 2020

    Pour connaître l’origine de la Pointe de Pen-Hir (« Beg Penn Hir » en breton), qui correspond à l’une des extrémités occidentales de la presqu’île de Crozon, il faut revenir 475 Ma en arrière. L’horizontalité de sa surface, qui interloque lorsque l’on se retrouve face à cette avancée rocheuse de grès armoricain, correspond à une surface d’érosion mio-pliocène.  Il faut dire aussi qu’il y a eu beaucoup d’agitation au 17ème siècle près de la Pointe de Pen-Hir : Située à Camaret-sur-mer, les anglais tentèrent à plusieurs reprises d’y débarquer, dans le but d’accéder plus facilement à la rade et au port militaire de Brest. La bataille la plus célèbre, connue sous le nom de “bataille de Camaret” ou “bataille de Trez-Rouz”, a eu lieu en 1694 pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg. Le 18 juin de cette même année, la flotte anglo-hollandaise, venue détruire une partie de la flotte française installée à Brest, est vaincue par Vauban grâce à ses fortifications

    Lire la suite de l'article Pour connaître l’origine de la Pointe de Pen-Hir (« Beg Penn Hir » en breton), qui correspond à l’une des extrémités occidentales de la presqu’île de Crozon... 




     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    ABBAYE CISTERCIENNE DE VAUCLAIR  (02)  
    09 avril 2020

    Située dans la vallée de l´Ailette, dominée par les pentes nord des plateaux de Craonne et de Californie, l´abbaye de Vauclair ou « Clara Vallis », de son nom originel, est fondée au cœur de la forêt de Vauclair en 1134 par Saint-Bernard.  Pour l´édification des constructions, les moines possèdent leurs propres carrières de pierre : celle de la Caverne du Dragon et celle de Chermizy. La ferme d'Hurtebise, à quelques centaines de mètres plus au sud, est une dépendance de l'abbaye. La Révolution française engendra la fermeture de l’abbaye et son abandon,  ce qui entraina une partie de son démantèlement. Elle est transformée en exploitation agricole après la vente comme bien national en 1791 et jusqu'à la guerre de 14-18.

    Lire la suite de l'article Située dans la vallée de l´Ailette, dominée par les pentes nord des plateaux de Craonne et de Californie, l´abbaye de Vauclair ou « Clara Vallis »...




     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    PETITE ROSSELLE, VILLAGE DE MINEURS  (57)  
    07 avril 2020

    Petite-Rosselle partage une grande partie de son histoire avec la ville de Grande-Rosselle. En effet, la ville de Rosselle est fondée en 1290 et la séparation en deux communes distinctes ne se fait qu’en 1326. Ces deux villes ne sont séparées que par une rivière, la Rosselle.  Au cours de son histoire, Petite-Rosselle a été soit française, soit allemande. Comme les autres communes de l'actuel département de la Moselle, Petite-Rosselle est annexée à l’Empire allemand de 1871 à 1918. La commune connaît alors une période de prospérité.

    Lire la suite de l'article Petite-Rosselle partage une grande partie de son histoire avec la ville de Grande-Rosselle. En effet, la ville de Rosselle est fondée en 1290 et la séparation en deux ...




     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    SAINTS - RANDONNÉE DES MOULINS  (77)  
    03 avril 2020

    Le village de Saints en Seine et Marne

    Lire la suite de l'article Le village comptait 9 moulins (2 moulins à vent et 7 moulins à eau)
    Moulin à vent au niveau de la ferme des Aulnois – Moulin de Glatigny ...




     

     

     

     


      

     

     

     


     


     


     


    LAUDUN-L'ARDOISE, VILLAGE GALLO-ROMAIN  (30)  
    30 mars 2020

    Le 15 janvier 1868 est officiellement présenté au conseil municipal de la commune de Laudun, un dossier complet contenant les plans et les devis de deux canalisations permettant de capter l'eau potable de plusieurs sources afin de les conduire vers Laudun. L'intention des autorités était pouvoir faire bénéficier à l'ensemble de la population, 2338 habitants, de conditions nouvelles d'alimentation en eau pour les besoins des ménages ainsi des animaux. Huit bornes-fontaines ainsi que deux abreuvoirs et un lavoir sont donc projetés. Trois sources sont proposées, celles du quartier de Gieu et celle du quartier du Puget. Chacune débite un volume d'eau suffisant en période de grande sécheresse, équivalent à 46 litres d'eau par minute1. Une conduite en tuyau de type Chameroy est envisagée sur les deux tracés alors qu'un récipient maçonné est prévu près de chacune des trois sources. Un autre réservoir de distribution est lui projeté dans le village afin d'alimenter les différents points envisagés.

    Lire la suite de l'article La commune de Laudun-l'Ardoise, étagée contre la colline Sainte-Foy, au confluent de la Cèze et du Rhône, surplombe la vallée de la Tave et le vaste...