• La maison de Pierre Mac OrlanUne petite randonnée qui vous fera découvrir le pays Fertois, la vallée du Petit Morin et les beautés naturelles des différents sites que nous avons eu le plaisir de traverser.

    Attardez vous sur la visite de la commune de Saint-Cyr-sur-Morin et de ses musées, ainsi que sur la maison de Pierre Mac Orlan aussi sur l'ancienne auberge de "l'Oeuf Dur". Une randonnée à faire en groupe ou en famille.

     

    LA SITUATION DE SAINT-CYR SUR MORIN   RENSEIGNEMENTS UTILES   POUR L'HISTOIRE

    Situation nationale

    Situation locale

     

    OFFICE DE TOURISME BRIE-CHAMPAGNE
    9 Place Marché
    77510 Rebais
    Tél. +33 (0)1 64 6 47 44
    SITE INTERNET 

    MAIRIE
    Avenue Daniel Simon
    77750 Saint-Cyr-sur-Morin
    Tél. 01 60 22 91 06
    SITE INTERNET 

     

    Bonne route ...

     

    Pierre Mac Orlan
    [Sources : Sophie Delassein, Pierre Mac OrlanQui est Pierre Dumarchay dit Mac Orlan ? et Ganaëlle Lacroix, Pierre Mac Orlan]

    Pierre Mac Orlan s'éteint à Saint-Cyr-sur-Morin (Seine-et-Marne, France) le 10 mai 1970 et emporte avec lui ses secrets et sa divine fourberie. Au lendemain de ses funérailles, dépliant son testament, ses amis découvrent que le défunt n'était pas si misérable qu'il le laissait entendre. Les droits d'auteur de ses romans et de ses chansons lui ont, en effet, permis de finir ses jours plus que dignement. Tous avaient pourtant été dupes, Armand Lanoux le premier, qui avait réclamé et obtenu pour lui, en 1965, une aide mensuelle de la Caisse des Lettres…

    De son vrai nom Pierre Dumarchey, né à Péronne (Somme, France) en 1882, Mac Orlan ne s'est pas seulement trouvé un pseudonyme romanesque, il s'est aussi inventé une existence digne des personnages qui peuplent ses livres. Ami de Max Jacob et d'Apollinaire, chantre et supporteur de l'équipe de France de rugby, Mac Orlan racontait volontiers qu'il avait été ...

    Départ : Devant la mairie de Saint-Cyr-sur-Morin

    (D)Dos à la mairie, partir à gauche et prendre à gauche la rue des Rosettes. Au bout de 300 mètres environ le chemin revêtu se transformant en chemin herbeux.

    (1)Prendre, après les équipements sportifs, le chemin à gauche et le suivre jusqu’à la prochaine portion de voie revêtue, c’est la Rue Pierre Mac Orlan.

    (2)Aux Archets, prendre le premier chemin qui monte sur la droite, le suivre et en haut, traverser la Route des Vieilles Vignes. Tourner à droite et tout de suite à gauche le chemin qui continue de monter.

    (3)A la fin du petit chemin, virer à gauche un chemin plus large qui conduit dans les bois.

    (4)Après le premier virage prendre à gauche, près d'un pylône, le chemin qui descend. Croiser un chemin et continuer en face. En bas du chemin suivre la route enrobée à droite et le chemin tout de suite à gauche. Arriver sur la Rue de Monthome.

    (5)Sur la rue de Monthome aller tout droit et prendre à droite le chemin entre deux maisons. Il commence en enrobé mais se transforme vite en petit chemin étroit.
    (6)Au bout du chemin prendre le chemin de gauche qui se poursuit en route goudronnée.

    (7)A environ 160 m tourner à droite dans la Rue des Jardins. Quitter la route enrobée pour s'engager surCircuit de St-Cyr-sur-Morin/Biercy/Vanry (77) un chemin en herbe et poursuivre dans les bois pour arriver en haut Rue des Vorpillières à Vanry et la suivre à gauche.

    (8)Aux croisements prendre la Rue de Biercy à gauche, traverser le village et au bout de la rue retrouver un chemin en herbe.

    (9)Au premier changement de direction, obliquer à droite pour suivre le chemin à proximité du Petit Morin. Le suivre jusqu’à une route enrobée, la Rue des Prés et continuer tout droit sur cette voie. Au bout tourner à droite Rue du Gouffre puis à gauche Rue de la Ferme. Emprunter le chemin en prolongement de cette rue et le suivre jusqu’au bout.

    (10)Prendre la Promenade Pierre Marc Orlan à droite et continuer tout droit. Retrouver le chemin de terre emprunté à l’aller. Le suivre et tourner à droite aux équipements sportifs. Retrouver la rue des Rosettes et revenir à droite par la Rue Daniel Simon au point de départ (passage par les points 2 et 1 de l'aller).



    Randonnée avec Visorando
     

    Circuit de St-Cyr-sur-Morin/Biercy/Vanry

    Balisage :  jaune par endroits
    Longueur :  11,39 km
    Temps : 4 h 00
    Difficulté : Facile
    Cartes IGN : 

    2514E
    Pensez à vous en munir

    Coordonnées de départ

    N 48.906071° / E 3.185788°


     Quelques lieux à visiter à proximité

    Ancienne auberge de l'Oeuf Dur

    Musée des pays de Seine et Marne

    UN PEU DE TOURISME ...

    Au gré du Petit Morin et du village de Saint-Cyr

    La commune de SAINT CYR SUR MORIN, porte de la vallée du Petit Morin, est composée d'un bourg principal et de 26 hameaux. Au total, un peu plus de 1700 habitants répartis sur 1910 hectares. Saint-Cyr a su préserver un charme certain. Son église sortie tout droit du Moyen-Age est assise sur la berge du Petit Morin enjambé par un pittoresque pont en pierre.
    Pas moins de 26 hameaux se cachent dans la vallée, sur les versants qui dominent le Petit Morin et jusque sur le plateau de la Brie. Un environnement champêtre qui fait de Saint Cyr sur Morin un point de départ intéressant pour de multiples randonnées pédestres à travers bois et vergers.

     

    Montmartre sur Morin :
    la grande époque de l'Auberge de l'Oeuf Dur et de Pierre Mac Orlan.
    Au début du vingtième siècle, Saint-Cyr sur Morin était devenue... Montmartre sur Morin ! Saint-Cyr était devenu la seconde patrie des artistes Montmartrois. Les habitués du cabaret du "Lapin Agile" à Montmartre se retrouvaient à la campagne, à l’Auberge de "l’Oeuf Dur " tenue par Julien Callé. C’est à cette époque que Pierre Mac ...

    TOUT SAVOIR SUR LA SEINE ET MARNE

    A Saint-Cyr-sur-Morin, le musée départemental des Pays de Seine-et-Marne présente la vie traditionnelle du Nord-Est de la Seine-et-Marne. Une exposition permanente évoque les travaux des champs, l'élevage, les costumes traditionnels, l'artisanat et l'habitat rural de la région. Une nouvelle salle présente les souvenirs de Pierre Mac Orlan (1882-1970) qui vécut 46 années à Saint-Cyr. Surnommé "écrivain du fantastique social", on reconnaît sa maison, ancienne petite ferme (typique du plateau briard) à la sortie du village. Il reçut ses amis monmartrois du Lapin Agile et de l'Auberge de l'Oeuf dur, avec de nombreux artistes de l'entre-deux-guerres. Le film Quai des Brumes et des chansons de Juliette Gréco avaient trouvé leur auteur.

     "Mac Orlan donne des souvenirs à ceux qui n'en ont pas", disait Georges Brassens...

    Pierre Dumarchey, plus connu sous le pseudo de Pierre Mac Orlan, est né à Péronne, dans la Somme, le 26 février 1882. Après une jeunesse misérable qu'il évoque dans Les Villes, il voyage et fait provision de souvenirs qui vont nourrir son oeuvre future.

    Dans les toutes premières années du XXe siècle, il aborde le monde du journalisme en débutant comme correcteur d’imprimerie à Rouen. Mêlé au groupe d’Appolinaire et Max Jacob, il place ses débuts littéraires sous le signe de l’humour et de l’insolite avec La Maison du retour écœurant, 1912, et Le Rire jaune, 1914, puis verse dans le récit ...
     
    Sur la photo : à gauche Georges Brassens et Pierre Mac Orlan, en compagnie de Monique Morelli. Photo prise à l'hôtel La Moderne, qui deviendra plus tard le musée des Pays de Seine et Marne à Saint Cyr sur Morin.

    Voir l'album photos

     
     
    Pin It

    67 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique