• Vue sur Saint-CéréLe château de Saint-Laurent-les-Tours était au Moyen-Age, un pointJean Lurçat stratégique au carrefour de trois régions : le limousin, l'Auvergne et le Quercy. En 1945, Jean Lurçat, grand rénovateur de la tapisserie contemporaine, l'achète et l'habite jusqu'à sa mort en 1966.Ce lieu propice à la méditation et à la réflexion, devient son atelier, son champ d'expérimentation et chaque pierre garde ici l'empreinte de l'artiste. (Extrait du topo guide PROMENADES ET RANDONNÉES EN PAYS DE LA VALLÉE DE LA DORDOGNE LOTOISE, que vous pourrez trouver à l'Office de Tourisme de Saint-Céré).

    SITUATION DE SAINT-CÉRÉ   POUR LA PETITE HISTOIRE   RENSEIGNEMENTS UTILES

    Situation nationale

    Situation locale

     

    Le département du Lot et celui du Tarn-et-Garonne ont été formés de la province qui portait, avant 1789, le nom de Quercy. Ce nom, que l’on a voulu faire dériver des chênes (quercus) dont le pays était autrefois couvert, vient des Cadurci, le peuple gaulois qui occupait cette contrée avant l’invasion romaine.

    Les Cadurci étaient de race celtique. Établis dans les bassins du Tarn, du Lot et de la Dordogne, presque au pied des montagnes d’Auvergne, dont les ramifications donnaient à leur pays cet aspect aride et escarpé qui rappelle l’Afrique au voyageur, ils étaient sur la zone même où se rencontraient les peuples celtiques et les peuples ibères. A leur droite et à leur gauche, les Petrocorii (Périgord) et les Rutheni (Rouergue) étaient Celtes comme eux ; plus au sud et plus à l’ouest, l’origine ibérienne des habitants se reconnaissait et se reconnaît encore à leurs caractères, physiologiques.

    Si les monuments celtiques ne sont pas aussi nombreux dans ce département que dans certains autres, ils n’y manquent point cependant. On y trouve ...

     

    OFFICE DE TOURISME 
    13, avenue François de Maynard
    46400 SAINT-CERE
    Tél. 33 (0)5 65 33 22 00
    SITE INTERNET 

    MAIRIE
    43, Avenue François de Maynard
    46400 SAINT-CERE
    Tél. 05 65 10 01 10
    SITE INTERNET 

    HISTOIRE DU DÉPARTEMENT DU LOT (Extrait du site : "La France  pittoresque")


    Randonnée avec Visorando (Si vous ne voyez pas les croquis pressez F5)

     

    Le départ se fait depuis l'Office du Tourisme de Saint-Céré.

    (D) Dos à l'Office du Tourisme prendre à gauche la rue François de Meynard sur 60 m environ et tourner à gauche dans la petite ruelle. Au bout de celle ci prendre à droite la rue du Faubourg Lascabanes.

    (1) Prendre à gauche le petit chemin entre les maison pour arriver sur une voie en cul de sac, la prendre à gauche, puis dans le rue Pierre Benoit, prendre le chemin à droite qui grimpe vers le château. Il vous mènera Pech du Castel, prendre la route goudronnée à droite et à environ 100 m prendre le chemin herbeux à gauche

    (2) Tourner à droite pour remonter vers le château par le petit chemin. Déboucher sur la rue du Soleil Bleu, la suivre sur 40 m et prendre l'escalier à gauche qui mène au chemin qui entoure le château. Le prendre à droite et faire le tour du château, revenir à l'escalier, le redescendre et prendre à gauche la rue du Soleil Bleu.

    (3) Prendre à droite la rue Jean Lurçat (D 122) et tourner à gauche dans le chemin des Vignals, dans le virage le suivre sur la droite pour rejoindre à gauche la route goudronnée du Pech du Castel.

    (4) Dans le second grand virage suivre en face le chemin herbeux de la Fontaine, qui descend. Arriver sur une portion de route en prolongement et la suivre jusqu'à l'avenue Michel Gineste, D 40. Après le ru prendre la deuxième route à gauche en direction du Dy.

    (5) Au niveau des dernières maisons du Dy prendre le chemin goudronnée à droite. Retrouver un chemin de terre, continuer sur la droite sur un autre chemin de terre en direction de Lacombe

    (6) Au bout du chemin prendre à droite le chemin et retrouver une portion de route revêtue.

    (7) Prendre à gauche la rue Michel Gineste et la suivre jusqu'au bout pour retrouver l'avenue François de Meynard qui vous ramènera à votre point de départ.

     

    SOUS LES SOLEILS DE LURCAT

    Balisage :  jaune 
    Longueur :  6,00 km
    Temps : 2 h 00
    Difficulté : Facile
    Cartes IGN : 2236 O (Pensez à vous en munir)

    Coordonnées de départ : N 44.859027° / E 1.892354°

    Saint-Céré, une histoire locale très riche

    L'origine de Saint-Céré remonte au martyre de Spérie en l'an 780, que rappelle une crypte dans l'église paroissiale.
    On fait remonter au VIème siècle l'origine du château de Sérénus aujourd'hui château de Saint-Laurent-les-Tours. Ses tours du XIIème et XIVème siècle dominent toujours la ville médiévale de Saint-Céré entourée de fortifications jusqu'en 1713. Le grand artiste Jean Lurçat, le rénovateur de la tapisserie française, fit l'acquisition de ce château en 1945 et y installa son atelier où il travailla jusqu'à sa mort en 1966. Cet atelier est aujourd'hui toujours accessible au public.

    C'est un vicomte de Turenne dont dépendait le Seigneur de Saint-Céré qui donna à la ville son blason« d'azur à une tour d'argent semé de 7 croissants d'or » et sa charte consulaire en 1292. A droite une tour du château          

     


    Le château de Saint-Laurent-les-Tours abrite le musée Jean-Lurçat que vous pouvez visiter par l'intermédiaire de la vidéo.

    Un clic pour agrandir la photo panoramiqueSaint-Céré vu du château de Saint-Laurent-les-Tours

    Un clic pour ouvrir l'album photos  

    Les premières traces d'une forteresse sur la bute de Saint-Laurent-les-Tours, culminant à une altitude de 465 m sur la vallée de la Bave, et étant donc un point stratégique d'observation important, remontent à l'Antiquité romaine, comme l'attestent les armes et monnaies retrouvées lors de fouilles archéologiques. Un texte du xiiie siècle précise que l'installation de ces camps de l'armée romaine sur les hauteurs de Saint-Céré daterait du règne de l'empereur Auguste.

     
     
    Pin It

    44 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique