• C'est en nous baladant le long de la route que nous avons pu apercevoir les ruines d'un village plusieurs dizaines de mètres en contrebas de la route. 
    Valchevrière possède une histoire terrible, une histoire qui a frappé les habitants durant la seconde guerre mondiale. 
    Pour s'y rendre il faut soit emprunter le trajet que nous vous proposons soit prendre le chemin qui part du belvédère.

    De jolis points de vue, une balade plaisante dans un passé tragique. Les paysages de l'Isère sont magnifiques.

    SITUATION   RENSEIGNEMENTS UTILES   CA S'EST PASSE LE 21 JUILLET 1944

    Situation_nationale

    Situation locale

     

    OFFICE DE TOURISME
    101 Place Mûre Ravaud
    38250 Villard-de-Lans
    Tél. 04 76 95 10 38
    SITE WEB 

    MAIRIE
    62 Place Pierre Chabert
    38250 Villard-de-Lans
    Tél. 04 76 94 50 00
    SITE WEB 

     

    Le 6 juin 1944, avec le débarquement des Alliés en Normandie, tous les maquis de France ont ordre de se mobiliser et d’opérer un maximum de sabotages pour désorganiser l’occupant allemand. En Isère, c’est aussi le moment où de nombreux volontaires gagnent les maquis et, notamment, celui du Vercors, directement placé sous l’autorité du général de Gaulle. En quelques jours, les effectifs sur le plateau passent de quelques centaines de résistants à près de 3 500. Dès le 13 juin, des parachutages d’armes et de munitions sont effectués par l’aviation alliée pour équiper les nouveaux venus. Une agitation qui n’est pas sans inquiéter l’État-major allemand, qui, le 8 juillet, décide de déclencher le plan “Bettina”.

    Celui-ci consiste à éradiquer la Résistance en Vercors pour empêcher...

    Description du parcours

    Départ : du chalet du gîte d'étape chemin de la Croix de Valchevrière

    A partir du gîte d'étape, prendre le chemin qui descend sur le côté gauche. Ce chemin vous mènera directement au village.
    Vous aurez la possibilité : 
    - soit de remonter par le même chemin comme nous l'avons fait,
    - soit de reprendre le chemin qui remonte plus rudement sur le belvédère situé plus haut et redescendre la route départementale jusqu'au gîte d'étape.

     

    Clic pour agrandir le parcours

    Renseignements

    Balisage : jaune
    Longueur : 2,661 Km
    Temps : 1h30
    Difficulté : facile
    Cartes IGN : 3236 OT
    Pensez à vous en munir

     

     

    Profil de la randonnée
    Le hameau de Valchevrière, en pleine forêt, servit de camp aux maquisards avant d’être le lieu d’un sévère affrontement les 22 et 23 juillet 1944.
    Sur le belvédère qui domine le village, des hommes se sacrifièrent pour retarder l’avancée des armées nazies et moururent les armes à la main.
    Les maisons furent ensuite incendiées, seule la chapelle sera épargnée.

    Un peu d'histoire s'impose

    VALCHEVRIERE - Village montagnard
    (Texte communiqué par la maison du patrimoine de Villard-de-Lans, exposition "Valchevrière.Histoire originale - http://villard-de-lans.fr)

    DES PAYSANS RIVÉS A LEUR TERRE
    Village sans notaire, médecin, épicier, maréchal ferrant et autre rebouteux, VALCHEVRIERE offrait pourtant à ses habitants la possibilité de vivre sur place.
    Au quotidien - on le suppose depuis toujours-  la vie des Vâchorins fut étroitement liée aux éléments naturels : Soleil, Terre, Eau , Forêts. De grandes parcelles de terre, aujourd’hui totalement couvertes de forêts, furent défrichées et consacrées à la culture du seigle et de l’avoine, transformés en farine sur place – un témoignage nous informe que, durant la 1ère guerre mondiale les habitants allaient chercher leur farine à St Marcellin ce qui leur « coûtait » 4 jours de voyage - ...

    LE DESTIN TRAGIQUE DE VALCHEVRIERE (source Saisons-Vives)

    L'histoire du petit village de Valchevrière ne se résume pas à sa fin brutale en 1944. Elle ne se résume pas non plus à un fait d'armes célèbre dans l'épisode de la Résistance en Vercors. Le village a vécu les péripéties de bien des petits villages : incendies dévastateurs et répétés (1850 et 1864) installation de l'école du village (1882), construction du pont de Valchevrière sur la Bourne et de la route (1890). Le déclin du village s'amorce au début du XXe : à partir de 1921, les jeunes quittent le village...

       

    Avant de quitter Valchevrière et son histoire, un souvenir s'impose : celui des hommes qui sont tombés pour que la France se débarrasse de l'envahisseur. Vous pouvez cliquer sur les boutons ci-dessous pour visualiser le petit film tourné en l'honneur des maquisards.

    Clic pour voir la vidéo sur You Tube     Clic pour voir la vidéo sur You Tube
    Deux vidéos à voir - Un clic sur les vignettes

    Un clic pour ouvrir l'album photos
    Cet article a été rendu possible grâce à la participation de :
    Petit Randonneur : photographies - Petit Randonneur : article - Jo : correctrice

     
     
    Pin It

    41 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique