• Cliquez pour vous rendre sur le site officiel des plus beaux villages de FranceMonpazier est très certainement la Bastide la plus célèbre et la mieux conservée du Périgord.
    Fondée en 1284 par Edouard 1er et Pierre de Gontaut, alors évèque de Biron, elle a pour objectif de consolider la zone de défense établie par le souverain avec les bastides de Lalinde, Beaumont, Molière...
    En 1574, la bastide est aux mains des Huguenots et de leur chef, Geoffroi de Vivans qui prendra également plus tard la bastide de Domme.
    Paroisse unie de la révolte, la bastide est le lieu d'une grande assemblée en 1594. Monpazier est à nouveau en insurrection en 1637 sous la conduite du tisserand d'un bourg voisin : Buffarot. La répression est organisée par les troupes du duc d'Epernon, et Buffarot subit le supplice de la roue, on promènera sa tête jusqu'aux portes de Belvés !
    La ville telle que vous la visitez aujourd'hui forme un quadrilatère, trois des six portes sont fortifiées, des rues s'étirent d'une extrémité à l'autre, parallèlement aux grands cotés, croisées de quatre rues transversales qui partagent ainsi la cité en rectangles.
    Visitez outre un certain nombre d'habitations qui ont conservé leur caractère d'origine, la célèbre place des Cornières, l'Eglise Saint Dominique, la maison du "Chapitre"... (Extrait du site "Découvrez le Périgord et la Dordogne")

     SITUATION DE MONPAZIER   RENSEIGNEMENTS INTÉRESSANTS   A PROPOS DE MONPAZIER

    Situation nationale

    Situation locale

     

    Office de Tourisme des Bastides Dordogne-Périgord - Bureau d'Information Touristique de Monpazier
     Place des Cornières
    24540 Monpazier
     

    Tél.  05 53 22 68 59
    SITE WEB

    HÔTEL DE VILLE
     1 Rue Galmot
    24540 Monpazier

    Tél.  05 53 22 60 38
    SITE WEB

     

    Labélisée « Un des Plus Beaux Village de France », la Bastide de Monpazier séduit par son cachet exceptionnel ; elle est restée presque intacte depuis sa fondation en 1284 – au nom du roi Edward Ier d’Angleterre.

    Considérée comme la Bastide « modèle » au tracé orthogonal parfait, elle influença le style des plus grands architectes.

    Déambulez le long de ses ruelles, flânez sous les arcades et découvrez son marché sur la place des cornières tous les jeudis matin depuis plus de 700 ans !

    Rencontrez les artistes, les artisans d’art et les producteurs qui tiennent boutique dans le village.

    Profitez des nombreuses manifestations et activités en période estivale.

    Soyez curieux et ce joyau de l’architecture médiévale vous réservera bien des surprises !


    Place de Monpazier

    QUELQUES MOTS D'HISTOIRE 

    LA BASTIDE DE MONPAZIER (24)Au XIII ème siècle, le terme Bastida désigne dans le Sud-Ouest de la France, la création de villes-neuves. Deux événements historiques vont pousser à la création des bastides : au début du XIII ème siècle la répression contre les hérétiques cathares et à la fin du siècle les conflits franco-anglais (après le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri II Plantagenêt). Pour marquer les frontières entre capétiens et plantagenêts, chacun des camps entreprit la construction de villes.

    La bastide de Monpazier fut fondée, le 7 janvier 1284, au nom du roi Edward Ier d’Angleterre, par son sénéchal Jean de Grailly qui, en 1285, passa un contrat de paréage avec Pierre de Gontaut, seigneur de Biron, qui lui legua la terre.

     

     ÉGLISE SAINT DOMINIQUE

    A Monpazier, cet édifice religieux, comme c’est le cas dans la plupart des bastides, est situé au Nord Est de la place (voir Beaumont, Monségur, Villeréal, Monflanquin, Sauveterre de Guyenne) de façon à vivre avec le village sans en subir les ennuis. L’église est placée sous le vocable de Saint Dominique, moine castillan (1170-1221), fondateur des dominicains en 1217, qui serait passé à Monpazier vers la même époque et y aurait prêché la croisade contre les Albigeois: contemporain de Saint François d’Assise, il fut en effet un adversaire convaincu du catharisme.
    Sa statue en bois polychrome se trouve dans la première chapelle à gauche : elle a été décapitée pendant la Révolution. Sa tête a été, malencontreusement, offerte au Musée de Périgueux par un curé.

     

    LA HALL DE MONPAZIER

    Sur la place qui était le Centre économique et administratif de la bastide, le lieu des marchés, des foires et des réunions publiques, au sud est, la halle !
    Elle daterait du XIIIème siècle. Couverte d’une charpente en châtaignier reposant sur trois rangées de piliers supportés par des pilastres en pierre elle abrite une sorte de comptoir ou trois mesures...
    La hall de Monpazier

    LE BASTIDEUM

    Le bastideumPénétrez dans ce magnifique bâtiment qui abritait l’ancien couvent des Récollets.

    Le Bastideum vous plonge dans l’histoire des bastides et vous permet de découvrir l’histoire et la vie dans ces villes nouvelles du Moyen-Age, à partir d’un des plus beaux exemples que conserve le Sud-Ouest de la France : Monpazier !
    Chacun peut enrichir ses connaissances sur les bastides, avec notamment une vidéo « unique » sur grand écran, survolant Monpazier.

     


    OU DORMIR
     

     LA PLACE DES CORNIERES

    Le 4 décembre 1259 le traité de Paris stipule que le roi de France (Louis IX dit St Louis) rend à Henri III, celui d'Angleterre ne pas confondre avec le dernier des Valois... les terres du Limousin, du Périgord, le Quercy, l'Agenais et une partie de la Saintonge.
    Alphonse de Poitiers a fondé les bastides de Villefranche a l'ouest et Villeréal à l'est. Le roi d'Angleterre décide à son tour d'édifier 5 places fortes: Lalinde, Beaumont, Molières ...

    TOURISME

    TOURISME

     

     

     

     

    OU DORMIR

     

    RESTAURANTS

    RESTAURANTS

    Un clic pour voir l'album photos

     
     
    Partager via Gmail Blogmarks Pin It

    52 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires